RDC: « Les propos de Jules Alingete sont indignes et irresponsables » (Hon. Kiro Tsongo)

RDC: « Les propos de Jules Alingete sont indignes et irresponsables » (Hon. Kiro Tsongo)

C’est devant un forum d’investisseurs à Houston, aux États-Unis d’Amérique, que Jules Alingete, l’Inspecteur générale des finances a affirmé qu’il n’existe pas de guerre en RDC.

Dans ses propos, pour tenter d’attirer les investisseurs en RDC, il a dit que la guerre en République Démocratique du Congo est à plus de 2.000 kilomètres des institutions.

“Nous n’avons pas la guerre au Congo. Nous voyons la guerre à la télévision (…). Nous sommes à Kinshasa, Lubumbashi, Mbandaka. C’est une situation à plus de 2.000 Km des institutions”, a-t-il renchéri.

Ces propos sont diversement commentés par beaucoup de congolais victimes d’actrocités, surtout à l’Est du pays de Lumumba.

C’est le cas du député national élu de la ville de Beni, Grégoire Kiro Tsongo, qui indique que les propos de Jules Alingete sont indignes et irresponsables.

« Les propos tenu par Jules Alingete sont indignes et irresponsables surtout de la part d’un haut responsable comme lui. Ces propos dénotent soit d’une méconnaissance totale des réalités de son propre pays soit alors-et c’est plus grave- d’une indifférence de la part d’un haut responsable qui crache sur les milliers de morts que nous déplorons dans le grand nord kivu, à Beni/ville et territoire, l’Ituri et d’autres parties de l’Est de la RDC », a dit Grégoire Kiro Tsongo, secrétaire général du RCD-KML.

Il a ajouté : « Nous comme députés du Nord-Kivu et de l’Ituri, nous nous sommes réunis le mercredi 27 avril 2022 pour qu’en marge de la plénière qui se tenait, nous lisions une motion d’information pour clamer notre indignation par rapport aux propos du chef de service de l’IGF. Mais le président de l’Assemblée Nationale nous a déconseillé cette procédure là. Toutefois Christophe Mboso N’kodia a promis d’appeler Jules Alingete pour lui demander de préciser sa pensée ».

« Sauf qu’en précisant sa pensée par le biais d’un communiqué signé par le service de presse de l’inspection générale des finances, il a enfoncé le clou en affirmant que tous ceux qui fustigent son comportement sont manipulés et que ceux qui ne sont pas d’accord avec lui ne veulent pas que les investisseurs viennent en RDC. Ça c’est encore plus intolérable, nous sommes entrain de nous préparer, nous comme députés de l’Ituri et du Nord-Kivu pour une autre réunion qui va aboutir à une réaction plus musclée très certainement », a-t-il conclu.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SÉCURITÉ