0 6 minutes 4 semaines

La cérémonie de remise officielle de la route de desserte agricole reliant la localité de Nobili en groupement Bawisa chefferie des watalinga à celle de Kikingi en groupement Bolema dans le secteur de Ruwenzori en territoire de Beni a eu lieu vendredi 21 juin 2024.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’eminentes personnalités, y compris, côté de l’organisation Non Gouvernementale WHH ayant exécuté les travaux et de l’administration locale dont le Chef de Chefferie des Watalinga Mwami Pascal Saambili. L’ONG WHH était, quant a elle, représentée par le Chef des projets, Monsieur Samy Makuta. Longue de plus de 27 kilomètres, la cérémonie de remise de cette route a eu lieu dans la salle polyvalente de Nobili où un acte de cession a été signé par le Chef des projets Samy Makuta et remis à l’autorité locale. Puis la coupure symbolique du ruban a été effective au grand rond-point de Nobili dit « Rond-point Cacao ». C’était en présence d’une foule compacte venue assister, les uns par invitation et les autres par curiosité, à cette cérémonie. Après sa remise au Chef de la chefferie des watalinga, à son tour, il l’a remise à l’organisation CECIWA spécialisée dans l’entretien et le maintien en l’état de praticabilité des routes de desserte agricole dans cette partie du territoire de Beni.

À l’origine du projet, une demande officielle exprimée par les autorités administratives et sécuritaires de ces deux entités voisines dont la Chefferie des Watalinga et le secteur de Ruwenzori dans le territoire de Beni au Nord-Kivu auprès de l’ONG WHH pour son intervention dans la construction de cette route. Reliant la chefferie des watalinga au secteur de Ruwenzori, la route Nobili-Kikingi est actuellement un ouf de soulagement pour la population de Kikingi qui était totalement enclavée. Avec la réhabilitation de cette route, Kikingi est entrain d’être habillée d’une nouvelle robe grâce aux actions de développement qui y sont désormais amorcées.

La route Nobili-Kikingi est aussi d’un intérêt sécuritaire selon qu’elle permet la mobilité des services de sécurité en cas de nécessité.

Cette route sert également a bousté le développement de l’agglomération de Kikingi. D’après les témoignages de certains habitants de la localité de Kikingi, les prix des produits champêtres produits de ce côté là ont vu leur prix galopé et les prix des produits manufacturés venant de l’Ouganda ont désormais baissés. Ce, grâce à cette route qui désormais a facilité le transport.

Une route de même type a été également construite dans le groupement Bawisa. Toujours construite par WHH, elle relie la localité de Kikingi à celle de Luanoli. Jouant le même role, elle est aussi longue de près de 6 kilomètres.

Dans son discours de remise, le Chef des projets a plaidé pour la gestion en bon père de famille. Il a souhaité que cette route soit gardée le plus longtemps possible dans un état de praticabilité.

Pour sa part, le Chef de la chefferie des watalinga à qui l’édifice a été remise officiellement a vivement remercié, non seulement l’ONG WHH pour l’exécution en bonne et due des travaux, mais aussi l’organisation Internationale « Union européenne » pour avoir financé les travaux. Il a aussi rassuré de sa bonne gestion et de son maintien en bon état le plus longtemps possible. Il a encore plaidé à ce qu’un tel projet soit une fois encore conçu par WHH afin que la route de desserte agricole Buisegha-Bhundiguya-Bovata soit prochainement aussi construite. Pour lui, en plus de l’aspect de développement, cette dernière est de grande importance sécuritaire pour faciliter les mouvements de services de sécurité en cas de nécessité.

Le projet exécuté par WHH, a été financé par l’union européenne à la hauteur de près de 700 milles dollars Américains. Ces travaux ont pratiquement duré 15 mois. L’execution s’est faite sous la supervision d’un comité technique exécutif assidu. Ils ont également consisté à la construction des radiés-ponts pour faciliter le passage sur cet axe routier.

pour rappel, de manière globale le financement alloué par l’union européenne à faveur de l’exécution de plusieurs projets était d’une enveloppe de 5 millions 300 milles Dollars Américains. Cette enveloppe était mise en la disposition de deux zones de santé dont Kamango et Masereka. Ledit financement était destiné pour l’exécution des différents projets notamment la desserte en eau potable (Wash), la construction d’infrastructures routières, la sécurité alimentaire et la nutrition. Cependant, le paquet réservé à la construction de la route de desserte agricole Nobili-Kikingi était d’une hauteur de près de 700 milles dollars Américains, a fait savoir en conclusion Samy Makuta, Chef des projets WHH.

Beni, Philémon Kachelewa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *