Beni: chagriné par l’attentat de Kasindi-Lubiriha, le Député Provincial Bertrand Ngwali formule son message de compassion aux familles des victimes

Beni: chagriné par l’attentat de Kasindi-Lubiriha, le Député Provincial Bertrand Ngwali formule son message de compassion aux familles des victimes

C’est avec un profond regret et larmes aux yeux que le député provincial du Nord-Kivu a donné sa voix au sujet de l’incident qui a coûté la vie à plus de vingt (20) fidèles de l’église CEPAC dans la cité de Kasindi-Lubiriha en territoire de Beni à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Via un message parvenu au site d’informations kivuactualites.com ce lundi 16 janvier 2023, l’élu du territoire de Beni a adressé son message de compassion aux familles biologiques et chrétiennes de toutes les victimes de cette barbarie rebelle. Il implore la grâce de Dieu en faveur de ces âmes disparues .

« Très chagrinés par l’événement macabre qui vient encore une fois d’endeuiller la cité frontalière de Kasindi-Lubiriha ce dimanche 15 janvier 2023, nous partageons cette douleur innommable et présentons nos condoléances chrétiennes aux familles éprouvées, à l’Eglise CEPAC et à toute la population du territoire de Beni. Nous recommandons en même temps ces âmes, rappelées dans la maison du Père en plein exercice de sa volonté, à la miséricorde divine, à la joie, la vie et la paix Eternelle », s’est-il exprimé sous un ton de détresse.

Pour Honorable Bertrand Ngwali la commission de cet incident n’a fait que remuer le couteau dans la plaine des populations de la région de Beni qui ont longtemps endurées les affres des ennemis de la paix. Il recommande, pendant ce temps, aux services de sécurité de déclencher, d’une manière professionnelle, des enquêtes sérieuses pour dénicher les vrais auteurs de cet attentat. L’élu du peuple provincial, implore en fin la grâce Divine pour que les populations victimes participent à la sécurisation de leur région.

« Ce énième attentat à la bombe piégée qui vient de mettre inopinément fin à des vies humaines et blesser beaucoup d’autres personnes en pleine campagne d’évangélisation vient remuer l’épée dans nos cœurs qui saignent depuis des longues années malgré toutes les alertes sur la situation sécuritaire toujours préoccupante. Nous ne cesserons pas d’exiger des enquêtes à la hauteur du professionnalisme de nos services de sécurité. Sinon, nous restons attacher aux valeurs humaines et nous ne sommes pas prêts à céder au désespoir. Que Dieu nous accorde la force, la sagesse et l’intelligence de participer activement à la sécurisation de nos milieux », a-t-il fait savoir.

Pour rappel , unattentat à la bombe a fait plusieurs morts et blessée, ce dimanche 15 Janvier 2023, en plein culte dans la paroisse de la 8e Communauté des Églises Pentecôtistes du Congo, dans la cité de Kasindi au Nord-Kivu.

Informé de la situation, le Gouvernement Congolais a condamné vigoureusement cet attentat à la bombe perpétré visiblement par des terroristes de l’Allied Democratic Forces (ADF) contre des citoyens.

Il rassure que les services de sécurité ont pris le contrôle du lieu après l’explosion ayant causé pertes en vies humaines et dégâts matériels. Les blessés sont évacués dans des structures médicales. Les enquêtes sont en cours pour détecter l’origine de cet acte terroriste, a souligné le gouvernement dans un message Twitter.

Le Gouvernement encourage la population locale à observer les recommandations des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, afin d’éviter les attroupements et de faire preuve de vigilance.

Le bilan global et les résultats des enquêtes préliminaires en cours seront communiqués dans les heures qui suivent, a fait savoir le Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Le Gouvernement présente ses condoléances les plus attristées aux familles éprouvées et exprime sa profonde compassion aux compatriotes victimes de cet acte terroriste ignoble.

Philémon Kachelewa depuis Beni

ACTUALITÉ SÉCURITÉ