Tuerie des civils par la MONUSCO à Kasindi : la société civile du groupement Basongora réclame justice et réparation en faveur des victimes

Tuerie des civils par la MONUSCO à Kasindi : la société civile du groupement Basongora réclame justice et réparation en faveur des victimes

La société civile forces vives du groupement Basongora, dans le secteur de Ruwenzori, territoire de Béni, au Nord-Kivu ne lâche pas et maintient sa pression contre la mission des Nations-Unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco).

Dans un message publié mercredi 31 août 2022, cette structure citoyenne réclame justice après que le contingent Tanzanien de la Monusco ait forcé la barrière sur la frontière et tiré sur les civils dans la cité frontalière de Kasindi en date du 31 juillet dernier. Pour la société civile de Basongora, il est maintenant question de répertorier tous les dégâts causés par les casques bleus de la Monusco lors de son passage forcé à Kasindi. Au sortir d’une réunion, les victimes ont montré leur sentiment de désolation après avoir fait un constat d’irresponsabilité de la part du gouvernement de la RDC.

« […]Nous souhaiterions voir les autorités s’y impliquer pour que les victimes de ces actes barbares soient indemnisées et le remettre dans leurs droits. C’est pourquoi nous avons initié une pétition contre la Monusco qui sera présentée à l’Assemblée nationale », a indiqué Seyo Kapitula président de la société civile de Basongora.

Horace Ivogha depuis Kasindi

ACTUALITÉ SÉCURITÉ