Sud-Ubangi : célébration du 1er anniversaire de l’ACN, Celestin Vunabandi encense Max Masikini et l’équipe organisationnelle

Sud-Ubangi : célébration du 1er anniversaire de l’ACN, Celestin Vunabandi encense Max Masikini et l’équipe organisationnelle

Le Sénateur Célestin Vunabandi a félicité, samedi 15 janvier 2022, le président fédéral du parti politique Action pour un Congo Nouveau(ACN) du Sud-Ubangi et sa suite.

Des félicitations consécutives à l’organisation réussie et tenue de la cérémonie de commémoration du premier anniversaire de cette formation politique.
Dans un bref message rendu public à travers les réseaux sociaux, le président national de l’ACN, le Sénateur Célestin Vunabandi a écrit : « Coup de chapeau pour le camarade Max Masikini et toute son équipe. Fier de vous. Vous avez mon soutien total. »
Par ce message, Célestin Vunabandi a, clairement, été très content de l’engagement de sieur Max Masikini président fédéral de l’ACN et d’autres cadres du parti pour avoir mobilisé une foule compacte autour de l’évènement du jour.

En effet, Action pour un Congo Nouveau(ACN), parti cher au Senateur Célestin Vunabandi a totalisé, le 04 janvier 2022, une année d’existence sur le territoire national. N’ayant pas été prête à commémorer ce premier anniversaire à la date prévue, la fédération de cette formation politique au Sud-Ubangi a décidé de le décaler au samedi 15 janvier 2022. À cette occasion, un échange des vœux a été organisé au bureau même de la fédération du parti à Gemena devant plusieurs membres et des représentants des partis membres de l’Union sacrée de la nation(méga plate forme soutenant la vision du chef de l’État congolais Félix Tshisekedi).
La cérémonie proprement dite a été précédée par une imposante caravane motorisée, partie du bureau fédéral du parti passant par le bâtiment abritant la RAW BANK/Gemena pour chuter encore au bureau.

Tout s’est passé dans une ambiance conviviale. Des chants d’anniversaire, des chants de l’amour à leur parti, des chants à l’honneur du président national Célestin Vunabandi, la salle horborée par les drapeaux du parti, des danses folkloriques, les membres et cadres de l’ACN Sud-Ubangi se sont certainement appropriés l’événement du jour. Visiblement, ils ont témoigné leur confiance au président national du parti, le Sénateur Célestin Vunabandi.

Dans cette grande messe politique, sous la conduite du président fédéral monsieur Max Masikini, les participants ont passé à revue le bilan de leur parti politique à l’issu de l’an un de son existence. D’après eux, une année après, l’ACN qui se veut un parti non paroissiale a réussi à s’installer dans presque toutes les provinces de la République Démocratique du Congo. Ce qui justifie la positivité du bilan.
Ainsi constaté, ce parti membre de l’Union sacrée de la nation a assuré affûter ses armes pour participer aux prochaines élections à tous les niveaux qui s’annoncent d’ici 2023 et y ressortir avec une bonne moisson.

Comme tout anniversaire, la cérémonie s’est clôturée dans une immense joie. De la boisson jusqu’aux photos de famille passant par un repas copieux, tout a été au rendez-vous. Bref, la fête a vécue suivant les étapes d’un anniversaire digne.

Le parti politique Action pour un Congo Nouveau(ACN) a vu le jour au Sud-Ubangi grâce à une intense sensibilisation de monsieur Lucien Hamuli entant que cadre du parti.
À l’occasion de son bref séjour dans cette partie du territoire national, ce responsable en charge des questions électorales et alignement des candidats avait courageusement sensibilisé la population locale sur le sens fondé de l’ACN; laquelle population s’est, par la suite, appropriée le parti.

Pour rappel, le parti politique Action pour un Congo Nouveau(ACN) a commémoré le 04 janvier 2022 l’an un de son existence.
Au Nord-Kivu, cette cérémonie était effective à la date prévue alors qu’au Sud-Ubangi elle a été décalée pour raisons d’ordre organisationnel.

A cette cérémonie, la fédération du Nord-Kivu a été représentée par monsieur Lucien Hamuli chargé d’encadrement des masses laborieuses et du corps professionnel privé. C’est ce cadre du parti qui l’avait installé dans cette nouvelle province de l’ancienne Équateur démembrée.

Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ POLITIQUE