Sud-Kivu/ESU: le ministre Muhindo Nzangi nomme encore une femme avec « un faux diplôme » au poste de SGA de l’ISP Kaziba

Sud-Kivu/ESU: le ministre Muhindo Nzangi nomme encore une femme avec « un faux diplôme » au poste de SGA de l’ISP Kaziba

Le ministre congolais de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU) , Muhindo Nzangi aurait nommé une femme avec un faux diplôme comme secrétaire général académique de l’institut supérieur pédagogique (ISP) Kaziba, au Sud-Kivu.

Dans une correspondance d’indignation adressée à la présidente de la conférence des chefs d’établissements du Sud-Kivu, le Professeur Shafali Pierre dit avoir constaté certaines irrégularités sur le diplôme de la nouvelle secrétaire général académique de l’ISP Kaziba (Madame Ntotoro Nabintu Année-Marie).

« C’est avec regret que je constate que je suis signataire de ce diplôme comme président du jury alors que je n’ai jamais presté à la dite faculté, de même que mon consignataire, le Professeur Wakilongo. Le professeur Byamungu d’heureuse mémoire, qui signe comme recteur avait quitté l’UOB pour rejoindre son poste en l’UNILU en mars 2016. Le code du diplôme (100) n’est pas de l’UOB dont le code est de 601. Je vous prie donc de prendre des dispositions nécessaires quant à ce », a indiqué le Prof Shafali Pierre à la présidente de la CCE de l’ESU au Sud-Kivu.

Ce scientifique « appelle tout de même au procureur général à se saisir du dossier pour faux et usage de faux et atteinte à sa dignité et son honneur ».

À noter que madame Nabintu Année-Marie avait reçu son diplôme en 2019 dans la faculté de droit à l’université officielle de Bukavu alors que le signataire( recteur) était déjà à l’UINILU en 2016.

En effet, c’est à travers son arrêté du 18 Avril 2022 que le ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi a nommé Prof Totoro Nabintu Anne Marie, matricule 7.930.910S au poste du Secrétaire générale académique de l’institut supérieur pédagogique de Kaziba au Sud-Kivu.

Il s’agit d’une énième nomination dénoncée et qualifiée d’irregulière depuis l’avènement de Muhindo Nzangi à la tête du ministère de l’enseignement supérieur et universitaire, après plusieurs autres décriées à travers le pays.

Magloire Kambale depuis Goma

ACTUALITÉ ÉDUCATION