Reprise des affrontements à Rutshuru : « J’invite Félix Tshisekedi à capitaliser l’option militaire » (Abner Kiveho)

Reprise des affrontements à Rutshuru : « J’invite Félix Tshisekedi à capitaliser l’option militaire » (Abner Kiveho)

Le secrétaire exécutif du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développementéveloppement (ECIDé) Nord-Kivu a réagi après la reprise des affrontements entre les forces armées de la République Démocratique du Congo et les terroristes du M23 dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Abner Kiveho appelle le chef de l’Etat Félix Tshisekedi à capitaliser l’option militaire dans la partie orientale du pays à lieu et place des voyages à l’étranger. Il estime que ces voyages sont peu rassurants sur le retour de la paix au Nord-Kivu.

« Nos dirigeants doivent savoir que les conflits internes impliquant des États étrangers comme soutiens à l’une des parties sont en moyenne plus longs, sont moins susceptibles d’êtres résolus de façon négociée et ont ultimement plus de chance de recommencer après un cessez-le-feu entre les parties. Étant donné que nous faisons face à une internationalisation du conflit de l’Est, j’invite Félix a capitalisé l’option militaire qui se fait dans l’Est que d’accorder plus d’attention à ses voyages peu rassurants à contribuer au retour de la paix dans la zone de l’Est », a-t-il précisé.

Selon l’armée, les obus des canons tirés par les combattants du M23 sont tombés aux alentours de la position des forces armées de la RDC brassée à Bugusa dans le territoire de Rutshuru. Au-cours des échanges du lundi, deux éléments des forces loyalistes sont tombés sur le champ d’honneur.

Magloire Kambale depuis Goma

ACTUALITÉ SÉCURITÉ