Report de la publication des résultats provisoires des élections législatives : Me Achille Kapanga met en cause les responsables de certains regroupements politiques

Report de la publication des résultats provisoires des élections législatives : Me Achille Kapanga met en cause les responsables de certains regroupements politiques

Ancien Candidat Député National en territoire de Beni au Nord-Kivu, Maître Achille Kapanga a réagi, 24 heures après, au communiqué de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) annonçant le report de la publication des résultats provisoires des élections législatives à une date ultérieure.

Ce Notable de la région de Beni a, dans son message rendu public ce mercredi 03 janvier 2024, exprimé son inquiétude face à ce report qui, selon lui, serait l’œuvre des responsables de certains regroupements politiques qui cherchent à influencer la centrale électorale afin de gagner des sièges possibles bien que n’ayant mérité la confiance du souverain primaire. Il dit ne pas comprendre ce rétropédalage de la centrale électorale alors qu’elle avait déjà confirmée être prête à rendre public les résultats provisoires des élections législatives en date du 03 janvier car étant dorés et déjà en possession de toutes les données y afférentes.

« […]Nous entant qu’acteur politique et ancien candidat, pensons que ça frise un peu quelque chose puisque le président de la CENI avait déjà précisé qu’il avait toutes les données dans son serveur et qu’il était prêt à la date du 03 janvier. Quand il doit reporter la date de la publication, ça nous surprend un peu puisqu’on pas les motivations réelles. Comme il a toutes les données dans son serveur, je pense que c’est automatique de sortir les résultats. Puisque au Congo, quand on commence à reporter les dates pour une activité, ça fait toujours croire qu’il ya certaines choses qui sont entrain de s’organiser et nous ne pensons pas que Kadima peut se dédire puisqu’il avait déjà confirmé qu’il allait rendre public les vrais résultats. Mais nous avons constaté que plusieurs autorités morales avaient multipliées les regroupements, alors la plupart de ces regroupements n’ont pas atteint le seuil. Voilà, peut-être pour chercher un peu à se rattraper ou convaincre à faire autre chose, on veut reporter les dates », s’est inquiété cet ancien Maire de la ville de Beni au Nord-Kivu.

Maître Achille Kapanga conseille à la CENI de tout faire pour ne pas s’ériger en une source des tensions et des conflits à travers le pays à l’issue des dernières élections législatives. Il conseille aussi à cette institution d’appui à la démocratie de n’accorder aucune attention aux responsables de regroupements politiques qui se sentent déjà perdants des élections et veulent manigancer pour s’octroyer des sièges.

« Nous pensons que les élections dans un pays ne doivent pas être l’occasion des tensions, des conflits, no!. Si quelqu’un a eu ses voix, pourquoi ne pas les publier ? Puisque les gens pensaient qu’en créant plusieurs regroupements politiques ils auront tous les sièges. Curieusement avec le seuil, ils ont compris que la plupart d’entre eux ne se sont pas retrouvé. Voilà pourquoi ils veulent chercher à créer encore d’autres histoires. Nous pensons tous sommes de la majorité, tous sommes des citoyens congolais, on travaillé pour les élections et on a besoin que les résultats qui seront publiés soient les vrais résultats et non ceux qui peuvent faire que demain objet de contestation », a dit Me Achille Kapanga.

Pour rappel, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé mardi dernier le report de la publication des résultats provisoires des élections des Députés Nationaux et Provinciaux, initialement prévue pour le 3 janvier 2024. Aucune nouvelle date n’a été communiquée. La CENI a expliqué que ce report était motivé par la compilation en cours des résultats provisoires des élections législatives nationales et provinciales, ainsi que celles des Conseillers Communaux du 20 décembre 2023.

Parallèlement, la convocation de l’électorat pour les élections des Sénateurs, Gouverneurs, et Vice-Gouverneurs de Province, qui était initialement prévue pour le 4 janvier 2024, a été également reportée. La CENI a appelé les candidats Députés Nationaux et Provinciaux, ainsi que les potentiels candidats Sénateurs, Gouverneurs, et Vice-Gouverneurs de Province, à faire preuve de patience face à ces ajustements de calendrier.

Beni, Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ POLITIQUE