RDC: « Outre les postes au sein du pays, les congolais doivent tout faire pour intégrer les organisations internationales en vue d’influencer les décideurs » (Maître Achille Kapanga)

RDC: « Outre les postes au sein du pays, les congolais doivent tout faire pour intégrer les organisations internationales en vue d’influencer les décideurs » (Maître Achille Kapanga)

Pour le secrétaire général adjoint de la convention des fédéralistes pour la démocratie chrétienne, COFEDEC, chargé de l’administration et planification outre les ambitions politiques à l’intérieur de la République Démocratique du Congo, les congolais devraient tout faire pour intégrer les institutions et organisations internationales dans le but d’influencer certaines décisions prises dans des grands salons politiques du monde.

Ce notable de la province du Nord-Kivu l’a dit dans une émission à Kinshasa. Il déplore cependant de voir certaines personnalités se limiter aux différents postes du pays comme la députation, le sénatorial, le gouvernorat et le ministère.

D’après lui, au lieu de créer des partis politiques, chercher de l’argent, et acheter des maisons, la vision des congolais devrait être la gestion des instances internationales car selon lui, ceux qui gèrent le monde sont à l’extérieur du pays.

Parlant, de l’appel du chef de l’État au tour de la mobilisation pour bouter hors du pays les ennemis de la paix, maître Achille Kapanga indique que le ministre de la jeunesse et celui de la défense devraient concevoir une politique commune d’encadrement des jeunes avec une formation paramilitaire pour constituer une pépinière le jour où le pays aura besoin des nouveaux recrus.

« L’assemblée nationale devrait interpeller les deux ministres pour leur montrer comment ils doivent encadrer les jeunes volontaires, cette façon de faire pourrait aider la RDC à quitter le chômage », a-t-il insisté.

Il sied de signaler que maître Achille Kapanga est l’un des personnalités du Nord-Kivu qui ne cessent de s’impliquer dans la recherche de la paix en l’Est de la République Démocratique du Congo.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SÉCURITÉ