0 2 minutes 2 ans

La nomination du nouveau chef d’État major général des FARDC, vient répondre aux attentes du peuple congolais, surtout pour la population du Nord Kivu. Le mouvement citoyen anti-gang de Butembo félicite le chef de l’État pour sa décision. Cette nouvelle mise en place était souhaitée depuis longtemps, Surtout pour la sécurisation de L’Est.

Selon ce mouvement, la population de l’Est en particulier, et de tout le territoire Congolais en général attend du nouveau patron des FARDC son savoir faire et son engagement, partant des articles 187,188, 189 de La Constitution.

A travers une déclaration rendue publique et portant la signature de Paty LUVATSUNGANA son président, le Mouvement Anti-Gang se dit prêt à offrir son apport à toutes les stratégies qui seront mises en place afin d’imposer la paix sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo, et surtout à l’Est du pays.

Ce mouvement citoyen actif dans la ville commerciale de Butembo au Nord Kivu, recommande au nouveau nominé, le général Christian Tshiwewe, de penser urgemment à l’encadrement des jeunes volontaires, c’est-à-dire, les membres des groupes mai mai locaux, nombreux au Nord Kivu. Selon ce mouvement, les mai mai dont il est question, manifestent visiblement la volonté de défendre la nation. Mais il mangue un encadrement. Une formation spéciale doit leur être envisagée par le nouveau général des armées, chute le mouvement citoyen anti gang.

Ghislain Lukambo depuis Butembo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *