0 4 minutes 2 ans

Dans son message devenu viral ce mercredi 18 Mai courant sur les réseaux sociaux et dont kivuactualites.com s’est procuré une copie, madame Mbambu Luvuno Dévote a rappelé que « depuis longtemps, l’égalité Femmes-Hommes reste un principe constitutionnel ».

À elle de poursuivre qu’en « République démocratique du Congo(RDC), la loi garantit aux femmes, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux des hommes. La représentation équitable à tous les niveaux de prise des décisions est un droit inaliénable des hommes et des femmes ».

D’après elle, l’article 14 de la constitution en vigueur en RDC stipule: « les pouvoirs publics veillent à l’élimination de toute forme de discrimination à l’égard de la femme et assurent la protection et la promotion de ses droits. Ils prennent, dans tous les domaines, notamment dans les domaines civil, politique, économique, social et culturel, toutes les mesures appropriées pour assurer le total épanouissement et la pleine participation de la femme au développement de la nation. Ils prennent des mesures pour Lutter contre toute forme de violences faites à la femme dans la vie publique et dans la vie privée. La femme a droit à une représentation équitable au sein des institutions nationales, provinciales et locales. L’État, garantit la mise en œuvre de la parité Homme – Femme dans les dites institutions. La loi fixe les modalités d’application de ces droits ».

À cette femme influente de la ville de Butembo au Nord-Kivu de regretter qu’en dépit de l’existence du dispositif qui prône l’égalité Femmes-Hommes, la femme demeure victime d’une marginalisation à outrance dans la société congolaise.

« Malgré cet important dispositif législatif pour l’égalité professionnelle, la situation des femmes en RDC sur le marché du travail et politique reste plus fragile que celles des hommes. Pourtant, l’exercice de la parité Homme – Femme en RDC contribuerait au processus de développement intégral dans une bonne complémentarité ».

Madame Mbambu Luvuno Dévote invite à cette même occasion la représentation nationale de bien vouloir profiter du débat à la une sur la réforme électorale pour donner la chance aux femmes d’avoir des opportunités politiques au même titre que les hommes.

« A cette période de la réforme de la loi électorale, les droits politiques des hommes et femmes devraient être pris en compte. L’application de l’article 14 de la constitution dans cette réforme électorale en cours en RDC est plus que demandée par les femmes et même par certains hommes et cela est plus qu’ urgent et nécessaire en vue d’éviter les soulèvements au pays car les femmes devraient user des leurs droits légaux pour faire entendre leurs voix. L’Assemblée Nationale devrait, à l’occasion de cette réforme de la loi électorale, donner la chance aux femmes et aux hommes d’avoir les mêmes opportunités politiques; tout en respectant leurs spécificités et degré de marginalisation », a-t-elle conclu.

Rappelons-le, madame Mbambu Luvuno Dévote est l’une des femmes les plus influentes de la ville de Butembo en province du Nord-Kivu, Est de la RDC. En plus de ses actuelles occupations professionnelles, elle aspire servir dans l’avenir le peuple congolais en général et particulièrement celui de la ville de Butembo dans le domaine politique.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *