RDC: « Les affirmations des experts de l’ONU sur la présence des troupes de l’armée Rwandaise aux côtés du M23 sont consécutives à la riposte populaire. Le peuple gagne » (Député Bertrand Ngwali)

RDC: « Les affirmations des experts de l’ONU sur la présence des troupes de l’armée Rwandaise aux côtés du M23 sont consécutives à la riposte populaire. Le peuple gagne » (Député Bertrand Ngwali)

Les réactions fusent toujours de partout après les conclusions d’un groupe d’experts de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) affirmant que les troupes de l’armée rwandaise combattaient aux côtés du groupe rebelle M23, qui s’affronte avec les Forces Armées de la RDC (FARDC) depuis mars dernier au Nord-Kivu.

La récente est celle du député provincial du Nord-Kivu Bertrand Ngwali qui estime que ces conclusions des experts de l’ONU sont la résultante des manifestations anti-MONUSCO qui ont vécues en provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. Tout en appelant la population à prendre son destin en main, cet enseignant des universités invite les uns et les autres à ne pas décelerer car la victoire est certaine et surtout que la vérité est en voie d’être connue.

« Le peuple gagne. Les affirmations de la MONUSCO sont consécutives à la riposte populaire. Nord-Kivuciens et Nord-Kivuciennes, ne décelerons pas, prenons notre destin en main ; d’autres révélations jailliront. La vérité est sur le point d’être connue. Un peu de courage seulement », a fait savoir l’élu du territoire de Beni.

Peu avant le député Bertrand Ngwali, c’est le gouvernement congolais à travers son Ministre de la communication qui a réagi à ce rapport onusien. Patrick Muyaya a estimé que les conséquences vont rapidement être tirées, afin de mettre fin à cette agression rwandaise.

« La vérité finit toujours par triompher. Nous nous réjouissons des conclusions du travail du groupe d’experts des Nations Unies. Nous espérons que les conclusions seront vite tirées pour mettre fin à l’ingérence du Rwanda et ramener une paix durable », a-t-il sur sa page Tweet.

En effet, un groupe d’experts de l’ONU a rendu public un rapport affirmant la présence des troupes de l’armée Rwandaise aux côtés des rebelles du M23. Les conclusions de ces experts qui disent disposer des preuves « solides », sont contenues dans un rapport confidentiel.

Les experts de l’ONU confirment que l’armée rwandaise fournit des armes, des uniformes et un soutien aux rebelles du M23.

Le groupe d’experts onusien déclare qu’il a obtenu « des preuves solides de la présence et des opérations militaires menées par des membres des RDF (Forces de défense rwandaises) dans le territoire de Rutshuru entre novembre 2021 et juillet 2022 », selon ce rapport.

« Des membres des RDF ont mené des attaques conjointes avec des combattants du M23 contre l’armée congolaise et des groupes armés congolais, et ont fourni aux rebelles des armes, des munitions et des uniformes », indiquent-t-ils.

Rappelons-le, depuis mai dernier, le Gouvernement congolais accuse le Rwanda de soutenir ce groupe armé, défait en 2013, et qui a fait résurgence en novembre 2021. Depuis mars dernier, le M23 a attaqué plusieurs positions des FARDC et de la Monusco, dans les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo.

Le groupe armé, déjà qualifié de « mouvement terroriste » par la RDC, est également accusé d’exactions contre les populations civiles. Le Rwanda a toujours nié ces accusations du gouvernement congolais. Le M23 a également nié avoir reçu le soutien du Rwanda.

Philémon Kachelewa depuis Beni

ACTUALITÉ SÉCURITÉ