RDC: « Je suis venu écouter les problèmes, les projets et les priorités de la population », Aimé Boji ministre du budget à la population du Sud-Kivu

RDC: « Je suis venu écouter les problèmes, les projets et les priorités de la population », Aimé Boji ministre du budget à la population du Sud-Kivu

Le ministre d’État en charge du budget, Aimé Boji a affirmé « qu’il est venu écouter les problèmes et les projets ainsi que les priorités de la population du Sud-Kivu ».

Ce cadre de l’Union pour la Nation Congolaise ( UNC) l’a dit ce dimanche 3 Avril 2022, lors de son arrivée à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-kivu où il a été accueilli avec faste par les membres de sa plateforme politique, l’Union Pour Nation Congolaise et toute la population.

Le ministre de Budget a appelé la population locale à soutenir le président Félix Tshisekedi afin que la province du Sud-kivu prenne un nouvel envol.

« Je suis venu écouter les problèmes et les projets ainsi que les priorités de la population de la province du Sud-Kivu. Comme le Chef de l’état , je soutiens l’agriculture qui est un secteur clé pour le développement de la République démocratique du Congo. Ensemble, fils du Sud-kivu, nous devons travailler pour le développement voulu par la population congolaise » a-t-il fait savoir.

Durant son séjour, il promet de suivre de près la situation des services sous sa tutelle.

En effet, avec l’avènement l’accession de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême, plusieurs fils et filles de la province du Sud-Kivu se sont vu servi par le pouvoir en place. C’est le cas par exemple de Aimé Boji désigné minsitre national en charge du budget, Bahati Lukwabo président de la chambre bassse du parlement, Vital Kamerhe nommé Directeur de cabinet du chef de l’Etat avant qu’il ne soit remplace et plusieurs autres nommé dans différents services de l’État. Voilà, en plus des réalisations, l’une des causes qui motivent le digne du Sud-Kivu Aimé Boji à inviter ses frères et sœurs de sa province d’origine à soutenir la vision de l’actuel chef de l’État Congolais.

Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ POLITIQUE