RDC : « Élections dans l’Etat de siège », la question de L’Hon. Jean-Paul Lumbulumbu à Didier Manara de la CENI à Goma.

RDC : « Élections dans l’Etat de siège », la question de L’Hon. Jean-Paul Lumbulumbu à Didier Manara de la CENI à Goma.

La Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI vient de lancer, ce lundi 9 janvier a Goma, dans la salle Kivu Dreams de Goma, la campagne de sensibilisation sur l’enrôlement des électeurs. Plusieurs autorités civiles, la société civile, les organisations des femmes et les mouvements citoyens ont été invités à cette séance de sensibilisation à laquelle ont également pris part les députés provinciaux.

L’un d’eux, l’Honorable Jean-Paul Lumbulumbu Mutanava, élu de Lubero et Vice Président de l’Assemblée provinciale du Nord Kivu a soulevé une préoccupation qui, au regard des applaudissements suscités, traduisait l’une des principales préoccupations des électeurs du Nord Kivu.

« Élections dans l’état de siège », telle est la question de l’élu de Lubero au Vice Président de la CENI, Didier Manara qui, sans convaincre, soutien qu’aucune loi n’interdit à la CENI d’organiser les élections durant l’État de siège. Cette réponse a suscité un tolet des élus provinciaux qui se sont interrogé sur l’étendue des libertés des candidats durant les précampagne et campagne électorale dans une province en État de siège où les réunions politiques sont interdites, où la liberté d’expression est étouffée par l’ordonnance mettant en place l’État de siège.

Le Président National du PLD ne s’explique pas comment les candidats pourront se mouvoir, batre campagne voir sensibiliser à l’enrôlement dans le Nord Kivu et l’Ituri.

Par ailleurs, juriste de son état, l’Hon. Jean-Paul Lumbulumbu a émis un doute quand à l’organisation des élections locales faute d’une installation suffisante des tribunaux de paix dans les territoires.

D’autres préoccupations notamment l’enrôlement des électeurs déplacés se trouvant dans les camps et dans les familles d’accueil ont suscités la curiosité des élus du Nord Kivu.

En rappel, l’année 2023 est consacrée au processus électoral à travers le pays. Au Nord-Kivu, le lancement de l’opération d’enrôlement des électeurs est prévu au 24 février 2023 alors que les élections législatives et présidentielle sont prévues au mois de décembre de la même année.

Philémon Kachelewa depuis Beni

ACTUALITÉ POLITIQUE