Propos de Jules Alingeti: « Il devait être arrêté, jugé et condamné » (Hon.Jean-Paul Lumbulumbu)

Propos de Jules Alingeti: « Il devait être arrêté, jugé et condamné » (Hon.Jean-Paul Lumbulumbu)

Le vice-président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu, L’honorable Jean-Paul Lumbulumbulu a réagi après les propos de Jules Alingete inspecteur général des finances sur la situation sécuritaire en République démocratique du Congo.

Très choqué et fâché, l’elu de Lubero condamne les propos du patron de l’IGF. Pour lui, Jules Alingete a craché non seulement sur les mémoires des différentes victimes des massacres à l’Est de la RDC mais aussi sur l’ordonnance du président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo instituant l’Etat de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

« En déclarant qu’il n’y a pas la gueure en RDC, Mr Jules Alingete vient de cracher sur les mémoires des milliers des victimes des différentes gueures à l’Est du pays et surtout sur l’ordonnance du président de la République instituant l’Etat de siège. Il devrait être arrêté , jugé et condamné « , souhaite-t-il.

Pour rappel, Jules Alingete a attisé le feu dans un forum d’investisseurs à Houston, aux États-Unis. Il a, dans son allocution, précisé qu’il n’existe pas une gueure au Congo Kinshasa.

« Soyez-en rassurés que nous n’avons pas la gueure au Congo. Nous voyons la gueure à la télévision, nous sommes à Kinshasa, Mbandaka, dans les grandes villes, nous n’avons jamais vu la gueure au Congo. Donc c’est une situation à plus de 2 milles kilomètres de notre pays sont sous surveillance. Toutes les grandes entreprises publiques de l’Etat sont sous surveillance à travers la patrouille financière », a rassuré les investisseurs américains.

L’honorable Jean-Paul Lumbulumbulu veut voir l’écartement de Jules Alingete à la tête de l’inspection générale des finances.

Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ SÉCURITÉ