Processus électoral en RDC: « Le Nord-Kivu sera privé des élections de 2023, si l’État de siège n’est pas levé », craint son Excellence Muhindo Palya Rodriguez

Processus électoral en RDC: « Le Nord-Kivu sera privé des élections de 2023, si l’État de siège n’est pas levé », craint son Excellence Muhindo Palya Rodriguez

La pérennisation de la période exceptionnelle de l’État de siège au Nord-Kivu ainsi que la présence des troupes étrangères dans certaines entités de cette province, constituent des signaux rouges, et risquent d’être la cause de la privation de la population de son droit de vote.

C’est en tous cas l’inquiétude exprimée par son Excellence Muhindo Mbululi Palya Rodriguez, Ministre Provincial en congé, en charge des affaires foncières, urbanisme, habitat, aménagement de territoire, transport et voies de communication en province du Nord-Kivu.

Il était face à la presse mercredi 12 avril 2023 à Butembo, lors d’un café de presse organisé en sa résidence.

« Le risque de ne pas admettre les provinces sous l’État de siège de ne pas participer aux prochaines élections est très grand. Cela s’explique même par des mesures restrictives qui accompagnent cette gouvernance exceptionnelle des militaires. En fait, c’est une suspension de la démocratie dans les deux provinces, notamment le Nord-Kivu et l’Ituri. Et visiblement, ce n’est pas demain ou après demain que cette mesure sera levée! Bien plus, la présence des armées étrangères dans certains territoires du Nord-Kivu. Même si on organise les élections aujourd’hui, qui va superviser les élections dans ces entités? Ça c’est un problème sérieux que nombreuses personnes semblent ignorer », a fait observer Muhindo Palya Rodriguez.

Notons que si cette crainte se réalise, ça sera donc pour la deuxième fois que la ville de Butembo et celle de Beni ne votent pas pour le Président de la République, pour les deux cycles successifs.

Cependant, en dépit de cette incertitude électorale au Nord-Kivu, Son Excellence Muhindo Mbululi Palya Rodriguez, ce fils de Butembo et cadre de la COOFEDEC, affûte bel et bien ses armes pour affronter les élections annoncées en décembre 2023.

« J’annonce officiellement ma candidature à la députation nationale, dans la circonscription électorale de la ville de Butembo », a t-il affirmé.

Sachez que le Ministre Provincial en congé Rodriguez, ce fils de Butembo, et aussi Secrétaire National de la Convention des fédéralistes pour la démocratie Chrétienne COOFEDEC en sigle, un parti politique cher à KAHINDO TSHIPASA FILIA, en
charge des bases et des fédérations.

Ghislain Lukambo Kasereka

ACTUALITÉ POLITIQUE