Présidentielle 2023: « Chasser Moïse Katumbi ne sera pas une coutume en chaque fois qu’il aura élections » (Kakule Saasita)

Présidentielle 2023: « Chasser Moïse Katumbi ne sera pas une coutume en chaque fois qu’il aura élections » (Kakule Saasita)

En réaction aux démissions des Ministres Katumbistes du Gouvernement de l’Union sacrée de la nation, le Député Provincial Kakule Saasita a mis au feu les manœuvres entreprises par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi pour écarter le charman Moïse Katumbi aux élections présidentielles de 2023.

Dans une interview accordée à kivuactualites.com, Kakule Saasita, cadre du parti politique « Ensemble pour la République »au Nord-Kivu s’inscrit en faux contre toute éventuelle reprogrammation de la loi sur la congolité. Selon lui, chasser Moïse Katumbi comme l’a fait Joseph Kabila en 2015 ne sera pas une coutume en chaque fois qu’il y a préparatifs des élections.

« Je crois que l’opinion devrait savoir qu’il n’y a rien à craindre. C’est l’adversaire qui a peur et qui essaie de toucher partout pour diaboliser certains potentiels candidats. Les gens devraient savoir une chose, ce n’est pas puis qu’hier Kabila a chassé Katumbi que tout le monde chassera Moïse du pays. Chasser Moïse Katumbi ne sera pas une coutume en chaque fois qu’il aura des élections. Si non un jour ce qui sont au pouvoir seront chassés de la République avant que les élections ne soient organisées. Nul part on peut fouiller, on trouvera où Katumbi a une résidence permanente en Europe ou aux États-Unis. Mais Félix Tshisekedi a vécu longtemps en Europe et celà qu’il a eu son épouse », s’exclame Kakule Saasita.

La journée de mercredi 28 décembre 2022 a été marquée par la démission des trois Ministres issus de la tendance Katumbi. Il s’agit notamment de Chérubin Okende, Ministre des Transports et voie de communication ; Christian Mwando Ministre du plan et la vice-Ministre de la santé publique.

Magloire Kambale depuis Goma

ACTUALITÉ POLITIQUE