Occupation de Bunagana par le M23: Félix Tshisekedi qualifie le Rwanda de « mauvaise foi » en justifiant ses incursions au Nord-Kivu pour poursuivre les FDLR

Occupation de Bunagana par le M23: Félix Tshisekedi qualifie le Rwanda de « mauvaise foi » en justifiant ses incursions au Nord-Kivu pour poursuivre les FDLR

Le chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi a donné quelques éléments de lumière sur la situation actuelle du Pays. Dans une interview accordée à RFI et France 24, le chef de l’Etat congolais a rapporté des précisions aux différentes questions.

Parlant de la présence des militaires Rwandais à Bunagana via le M23, le Chef de l’État congolais trouve de mauvaise foi le Rwanda qui justifie ses incursions en RDC poursuivant le FDLR.

Sur l’arrestation du lieutenant-General YAV, Félix Tshisekedi indique qu’il est accusé d’avoir des connivences avec le Rwanda pour faciliter la prise de Goma.

Cependant répondant aux questions sur l’Etat de siège au Nord-Kivu et en Ituri, le président congolais certifie des avancées depuis son instauration.

Abordant la question de la MONUSCO sur son départ, le chef de l’Etat est resté clair, la MONUSCO devrait partir avant 2024.

En fin pour les élections de 2023, Félix Tshisekedi affirme que les opposants ont peur car ils savent qu’il sera réélu grâce à ses réalisations.

Il sied de noter que, toutes ces réponses ont été données aux confrères de France 24 et RFI à New-York, en marge du 77eme Assemblé générale de l’ONU.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SÉCURITÉ