Noyade sur le lac Édouard : le député national Kambale Mathe Matthieu, tout en compatissant avec les familles biologiques et ecclésiastique des victimes, plaide pour une enquête sérieuse

Noyade sur le lac Édouard : le député national Kambale Mathe Matthieu, tout en compatissant avec les familles biologiques et ecclésiastique des victimes, plaide pour une enquête sérieuse

Des voix se lèvent toujours pour déplorer et condamner la noyade de l’embarcation à bord de laquelle se trouvaient les chantres de la chorale « Upendo » de l’église protestante CBCA de la cité lacustre de Kyavinyonge. La récente est celle du député national Kambale Mathe Matthieu qui, larmes aux yeux, présente de prime abord ses condoléances aux familles biologiques et ecclésiastique des victimes, déplore l’incident et souhaite que des enquêtes crédibles soient diligentées pour en savoir les vraies causes.

« Nous demandons une enquête sérieuse sur la cause du noyade de nos compatriotes, les chantres de la CBCA kyavinyonge », a souhaité l’honorable Kambale Mathe Matthieu via un message parvenu à la rédaction de kivuactualites.com.

En effet, d’après le témoignage du mari d’une victime, le service de transport et voies de communication (TRANSVCOM) avait annulé la veille le voyage de cette chorale pour des raisons météorologiques.

« Ils (les chantres) allaient partir (pour Kisaka) le jeudi. Mais le TRANSVCOM avait annulé le voyage à cause de la pression ressentie du vent. Il a donc décidé qu’ils partent vendredi (ce jour). Mais voilà malheureusement, le pire est arrivé », a révélé ce témoin avant de mettre en cause la capacité de la barque à bord de laquelle voyageaient les chantres.

« La pirogue qu’ils ont empruntée pour naviguer sur le lac était de petite portée. Le comité des pêcheurs n’avait pas disponibilisé une pirogue de grande portée en terme de capacité », a-t-il précisé.

Rappelons-le, selon le confrère Serge Mulimani du site rtr.net, une pirogue à bord de laquelle des chantres de la chorale « Upendo » de l’église protestante (CBCA) de la cité lacustre de Kyavinyonge située dans la chefferie des Bashu en territoire de Beni au Nord-Kivu s’est noyée dans les eaux du lac Édouard ce vendredi 23 décembre 2022.

Selon les premières informations recueillies sur place par notre confrère, une vingtaine de chantres de cette chorale se trouvaient dans cette barque en partance pour Kisaka, un village lacustre situé dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu.

Les mêmes sources font savoir que ces chantres étaient en expédition dans ce village pour une mission pastoro-évengeliqe.

Provisoirement, des sources concordantes contactées sur place avancent un bilan de quinze (15) personnes mortes.

L’équipe de sauvetage est toujours en pied d’œuvre pour dépêcher les corps des eaux et les éventuels survivants.

Beni, Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ