Nord-Kivu: voici ce qui ressort de l’entretien entre le gouverneur et les députés nationaux Mathe Matthieu et Jadot Kasereka

Nord-Kivu: voici ce qui ressort de l’entretien entre le gouverneur et les députés nationaux Mathe Matthieu et Jadot Kasereka

Mercredi 20 juillet 2022, deux députés nationaux, élus respectivement de la ville et du territoire de Beni sont arrivés dans la ville touristique de Goma, capitale de province du Nord-Kivu. Aussitôt arrivés, Mathe Mathieu et Jadot Mangwengwe sont allés présenter leurs civilités de coutume au gouverneur du Nord-Kivu, le lieutenant général Ndima Constant.

Outre les questions liées aux tueries dans la région de Beni et autres conséquences y afférentes, les honorables députés nationaux Jadot Mangwengwe et Mathe Mathieu ont également évoqué la problématique de manque des ponts à Beni-ville et territoire ainsi que l’asphaltage des rues pour parachever le programme de kilomètres témoins en ville de beni.

Séance tenante, ces représentants du peuple ont saisi de l’occasion pour féliciter le gouverneur militaire pour les projets d’aménagement des routes Kainama, Mangurujipa, Mangina et Kamango.

Ils n’ont pas manqué de soulever l’inquiétude des certaines corporations suite aux arrestations des membres de la société civile du Ruwenzori et des motards à Beni-ville. Des situations qui risquent d’affecter négativement le mariage civilo- militaire.

Pour les deux honorables, le dialogue reste et demeure l’arme la plus efficace et la plus puissante pour régler les conflits sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu.

En effet, c’est depuis début juillet courant que les membres de deux chambres du parlement sont en vacances parlementaires, tel que voulu par le constituant congolais. Pendant cette période, généralement, de trois pour ce qui est de la RDC, le député tant national que provincial est appelé de se rendre dans sa circonscription électorale en vue de rencontrer des électeurs pour, non seulement, leur restituer ses actions menées à l’hémicycle mais aussi recueillir leurs désidératas. Pour le cas échéant, il s’agit d’une énième vacance parlementaire qui intervient dans un contexte où toujours la partie Est du pays est confrontée à l’activisme des groupes armés étrangers dont le M23 et l’ADF ainsi que locaux qui sèment terreur et désolation contre les populations civiles.

D’où la nécessité pour les députés nationaux Mathe Matthieu et Jadot Mangwengwe d’échanger avec l’autorité provinciale afin de se faire une idée sur la situation sécuritaire qui prévaut en province avant de se déployer dans leurs circonscriptions électorales respectives pour rendre compte à leurs électeurs et récolter les différents problèmes qu’ils éprouvent.

Philémon Kachelewa depuis

ACTUALITÉ POLITIQUE