Nord-Kivu: après une période de crise au sein du parlement des jeunes, les entités redonnent confiance à Maître Frank Kasereka Bisika

Nord-Kivu: après une période de crise au sein du parlement des jeunes, les entités redonnent confiance à Maître Frank Kasereka Bisika

Après la tenue de la conférence des présidents des entités parlementaires du Nord-Kivu, le parlement des jeunes a un nouveau comité.

Dans une déclaration conjointe rendue publique mardi 29 mars 2022, les entités parlementaires du Nord-Kivu disent avoir constaté dans le bureau provincial la présence de certains membres n’ayant pas qualité car n’étant pas élus lors de l’Assemblée générale élective du 17 mars 2021. Ainsi, ils ont décidé la décheance de tous les membres du bureau n’ayant pas mandat des entités parlementaires des jeunes du Nord-Kivu.

« Vu les dispositions pertinentes de la charte de création du parlement des jeunes telle que notarié à Kinshasa en date du 21 septembre 2003 par l’Office national de Kinshasa, spécialement à son article 14; vu les dispositions importantes du règlement intérieur du parlement des jeunes de la République Démocratique du Congo à ses articles 20 et 21; vu les prescrits du communiqué de presse officiel: 005-PJ-CP du président national du parlement des jeunes; vu la convocation de la conférence des Présidents des entités parlementaires des jeunes du Nord-Kivu tenue à Goma, en date du 28 mars 2022; Après avoir constaté dans le bureau la présence des membres n’ayant pas la qualité car n’étant pas élus lors de l’Assemblée nationale générale élective du 17 mars 2021; avons décidé la décheance de tous les membres du bureau n’ayant pas mandat des entités parlementaires des jeunes du Nord-Kivu », explique le document.

Les entités parlementaires ont opté de mettre en place un nouveau comité ayant pour membres les honorables parlementaires ci-après:

  1. Président: Me Franck Kasereka Bisika
  2. Vice-président: Nabintou Nathalie Kino
  3. Rapporteur: Wany Daniel
  4. Questeur: Mfula Ntambwe Prisca.

Ce nouveau comité a pour mission d’organiser les élections des 8 membres restants du bureau provincial dans un délai ne dépassant pas 90 jours à dater de la tenue de la conférence des présidents.

Magloire Kambale depuis Goma

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ