Nord-Kivu: problématique d’évacuation et de la prise en charge médicale des blessés de l’incursion rebelle à Kikura et par un militaire incontrôlé à Watalinga, Hon. Boris Maelezo a rencontré les autorités du CICR à Goma

Nord-Kivu: problématique d’évacuation et de la prise en charge médicale des blessés de l’incursion rebelle à Kikura et par un militaire incontrôlé à Watalinga, Hon. Boris Maelezo a rencontré les autorités du CICR à Goma

La situation sécuritaire et humanitaire reste inquiétante en chefferie de watalinga, territoire de Venir dans la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Honorable Boris Maelezo, l’un des notables de la région a rencontré les Chefs de la Sous Délégation du comité international de la croix rouge(CICR) au Nord Kivu. L’objectif de leur échange était de trouver une solution autour de la problématique d’évacuation des blessés de guerre dans la chefferie de watalinga où l’accessibilité pour les organisations causent problèmes.

« Je suis venu moi-même me voir avec les autorité du CICR après l’évacuation des 3 victimes blessés lors de l’incursion des ADF au village Kikura, en secteur de Rwenzori et de la fusillade des civils au village Bovata par un militaire de FARDC. Nous félicitons le travail de titan abattu par le CICR au Nord Kivu dans la prise en charge des blesses victimes de l’insécurité dans la région de Beni et ailleurs », s’est ainsi exprimé avec joie l’Honorable Boris Maelezo.

Au cours de sa rencontre le vendredi 03 Mars 2023 avec Raphaël Tinaud Chef de la Sous Délégation du CICR au Nord Kivu, ils ont échangé autour des informations sur l’évolution de l’état de santé des blessés évacués récemment à Kamango, mais également réfléchir sur les modalités de Medivac d’urgence vue l’accebilité de la Chefferie des Watalinga pose problème en cas d’une extrême urgence.

Tout en remerciant le travail du CICR dans la prise en charge des blessés dans la zone opérationnelle, Boris Maelezo a également encouragé le CICR avec son équipe de churgie déployée auprès des équipes de Churgie à Goma.
Des recommandations ont été formulées afin que le CICR se sente honoré par le gouvernement qui est son partenaire et la communauté nationale qui en est la première bénéficiaire.

l’Honorable Boris Maelezo a également rendu visite aux blessés victimes de la fusillade en chefferie des Watalinga et s’est rendu compte que leur santé n’est plus à craindre selon une source médicale.

Depuis plusieurs années, le CICR prend en charge les blessés de guerre dans la province du Nord-Kivu et l’Ituri où les conflits armés sont à la base des plusieurs blessés.

Patient Tambanabo

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ