0 2 minutes 2 ans

Très fâché contre certains éléments de l’ordre qui s’attaquent à la population civile qui manifestaient pacifiquement en ville de Beni le lundi 24 janvier 2022 inquiète maître Achille Kapanga ancien maire de la ville de Beni.

Ce notable de la région rappelle aux éléments de l’ordre et de sécurité que leurq ennemis sont les ADF et autres groupes armés non la population civile.

« La situation qui se passe à ce moment à Beni nous interpelle tous, Beni c’est une ville qui a beaucoup de problèmes, y ajouter encore des pareilles tensions qui font des victimes innocentes c’est compliqué d’avantage les choses. Nous avons toujours appelé la police au professionnalisme. L’ADF n’est pas dans la ville de Beni, s’attaquer à la population n’est pas une solution, les autorités locales devraient dialoguer avec les manifestants pour éviter les dérapages », a-t-il indiqué.

A lui d’ajouter, quand on doit considérer la population à un ennemi et commencer à sortir même des armes lourdes, ça préoccupe. L’autorité doit passer au dialogue pour remettre de l’ordre dans son entité.

« S’il y a eu des annonces des manifestations c’est parce que la population a compris qu’il n’y a pas des changements sur plan sécuritaire. Les tueries continuent et autres souffrances. Toute fois je condamne aussi la manière de certains manifestants qui se transforment à des violants en incendiant des engins des civils. Les manifestants doivent rester pacifiques pour faire passer les messages », a-t-il conclu.

Pour l’instant, la situation reste tendue dans une partie de la ville de Beni, en commune de Mulekera où à part les blaissés il y a des personnes arrêtées confirment plusieurs sources.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *