0 4 minutes 2 ans

Le député provincial et vice président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu en congé alerte l’opinion tant nationale qu’internationale sur les intimidations dont lui et sa famille font face depuis peu.

Dans un message publié jeudi 20 janvier 2022 sur sa page Twitter, Honorable Jean-Paul Lumbulumbu a révélé que ces menaces venant des personnes bien identifiées sont consécutives à ses prises de position contre la pratique de spoliation des maisons de l’État surtout en ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.
Entant que représentant du peuple, cet élu du territoire de Lubero met en garde les auteurs de cette pratique mafieuse dont il se réserve le droit de dénoncer nommément et de les traduire en justice.

« Aux spoliateurs des maisons de l’État, très bien connus, on n’initimide pas un élu surtout lorsqu’il défend une cause noble d’intérêt général. Vos planifications sur moi et ma famille sont déjà connues. Ma lutte ira jusqu’au bout. Ceci est une mise en garde du peuple », a alerté Maître Jean-Paul Lumbulumbu sur sa page Twitter.

Surnommé « La voix des sans voix du Nord Kivu et Avocat du peuple », le député provincial Jean-Paul Lumbulumbu s’est, depuis le début de son mandat, investi dans le dossier relatif à la spoliation des maisons de l’État au Nord Kivu en général et en ville de Goma en particulier.

Après avoifr obtenu du Gouverneur militaire Constant Ndima une instruction formelle interdisant le paiement de la taxe professionnelle annuelle (TPA) qu’il avait initiée par une motion incidentielle à l’Assemblée provinciale du Nord Kivu le 04 novembre 2020, et ce, a la satisfaction totale de tous les opérateurs économiques du Nord Kivu, l’élu de Lubero, Vice Président de l’Assemblée provinciale et ancien Candidat Gouverneur du Nord Kivu s’est aussi impliqué avec succès dans la lutte contre la spoliation des parcelles de l’Etat à Goma.

Profondément touché par l’humiliation de l’ancien Directeur Athanase Kahanya dont la parcelle qu’il occupe était menacée de spoliation sur base des arrêtés contenant des fausses déclarations, Honorable Jean-Paul Lumbulumbu n’a pas eu peur de la tenue militaire ou de l’État de siège. Il a été voir le Gouverneur militaire il y a quelques jours, avec des arguments massues, pour solliciter le retrait pire et simple de la notification du Gouverneur de certains arrêtés de désaffectation irrégulièrement obtenus à Kinshasa. C’est le cas de la parcelle habitée par le Directeur de province Athanase Kahanya. Après un argumentaire solide de l’élu de Lubero, le Gouverneur militaire a fini par signer une lettre portant retrait de la notification de l’arrêté de désaffectation de plusieurs parcelles notamment celle habitée par Athanase Kahanya Kimuhatasi.

Ainsi donc finies les spoliations des maisons de l’État sur base des faux arrêtés à Goma.
Ce, grâce aux efforts inlassables de l’infatigable Vice Président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jean-Paul Lumbulumbu.

Et c’est cette lutte gagnée qui serait à la base des intimidations dont est actuellement victime le vice président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu de la part des fossoyeurs des maisons de l’État.

Philémon Kachelewa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *