Nord-Kivu : Nicolas Ekila Lumbulumbu dénonce la persistance de l’insécurité en ville de Beni

Nord-Kivu : Nicolas Ekila Lumbulumbu dénonce la persistance de l’insécurité en ville de Beni

Le jeune dynamique Nicolas Ekila Lumbulumbu déplore l’insécurité grandissante en ville de Beni caractérisée par des cambriolages dans des maisons des civils. Pour ce jeune, plusieurs maisons sont visitées par des bandits armés qui emportent à chacune de leur incursion argent et plusieurs biens de valeur de la population.

Le dernier étant celui du meurtre de l’enseignant Gulain Kavalami à son domicile sis au quartier Butsili, dans la commune Mulekera.

«Étant que jeune de Beni, je suis vraiment consternés par cette situation. Parce que depuis début Avril, nous venons d’enregistrer au moins cinquante maisons qui ont été visitées en ville de Beni».

Il plaide pour des échanges entre la population et les autorités sur cette question de l’insécurité. Il demande à ces dernières de s’impliquer davantage pour le retour de la paix.

Nicolas Ekila Lumbulumbu souhaite une franche collaboration entre les autorités locales et la population et exhorte celle-ci de continuer à alerter tous les cas suspects.

«Dès lors qu’il y aura toujours une division entre la population et les agents de l’ordre , on va toujours assister à des tels problèmes. Toute fois, nous encourageons les efforts de la police qui a mis la mains à certains bandits. C’est esprit de patriotisme doit continuer. La police doit multiplier des stratégies pour la sécurisation des la population », a conclu Nicolas Ekila Lumbulumbu.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SÉCURITÉ