Nord-Kivu : « L’EAC et le M23 s’enrichissent calmement après avoir instauré une taxe à Rutshuru » (Sénateur Célestin Vunabandi)

Nord-Kivu : « L’EAC et le M23 s’enrichissent calmement après avoir instauré une taxe à Rutshuru » (Sénateur Célestin Vunabandi)

Les rebelles du M23 et la force régionale de l’EAC continuent à semer terreur et désolation dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Ils ont instauré une taxe illégale dans cette entité afin de rançonner la population.

Le Sénateur Célestin Vunabandi a dénoncé cet acte mafieux, mardi 2 mai 2023, du haut de la tribune du sénat.

Selon lui, les rebelles du M23 ont instauré une taxe illégale à Rutshuru en complicité avec la force militaire de la communauté des États de l’Afrique de l’Est ( EAC).

Par cette action, affirme le Sénateur Célestin Vunabandi, le M23 et les contingents de l’EAC raçonnent la population et se partagent tranquillement les recettes journalières.

Pendant ce temps, il a aussi dénoncé la persistance de l’insécurité en ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, où plusieurs cas d’insécurité ont été documentés.

Pour lui, il est inadmissible que les biens de la population continuent à être volés et des civils tués innocemment sans l’intervention d’aucune autorité.

C’est pourquoi, le Sénateur Célestin Vunabandi a dénoncé les prolongations complaisantes de la mesure de l’État de siège en dépit de la persistance des tueries des civils en Ituri et Nord-Kivu.

Si cette mesure exceptionnelle est inefficace pour en découdre avec l’insécurité, le Président de la République doit penser comment mettre fin à l’État de siège, a-t-il suggéré.

Pour rappel, plusieurs ministres du gouvernement SAMA 2 dont Patrick Muyaya, Rose Mutombo et Augustin Kibassa, respectivement ministres de la communication et médias, de la justice et du PTN-TIC ont pris part à cette plénière.

Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ SÉCURITÉ