0 3 minutes 4 semaines

Le vice-gouverneur du Nord-Kivu, commissaire divisionnaire, Romy Ekuka a salué, mercredi, le travail abattu par les laboratoires modernes de l’Office Congolais ( OCC) installés à Kasindi, frontière Congolo-ougandaise.

Par cette visite, le vice-gouverneur du Nord-Kivu a voulu s’imprégner du fonctionnement et de la capacité des 3 laboratoires modernes de l’OCC installés à la frontière congolo-ougandaise.

Le commissaire divisionnaire ROMY EKUKA dit être impressionné du travail abattu par les laboratoires d’essai, physicochimiques ainsi que celui de contrôle des techniques automobile en importation.

Le vice-gouverneur du Nord-Kivu a été surpris agréablement d’apprendre que ces laboratoires dotés en matière sophistiqués reçoivent d’autres demandes d’expertise venant des pays de la sous-région.

 » Nous venons de visiter les laboratoires Modernes de l’OCC. Nous avons testé les capacités avec le personnel et nous avons eu une explication logique et nous avons demandé si parfois de demande de capacitation des autres laboratoires de la sous-région. On nous a effectivement dit que parfois on reçoit des demandes de laboratoires de la SADC ce qui fait que à un certain niveau nous pouvons être fiers », a-t-il dit.

Le Chef du détachement de l’OCC Kasindi remercie le vice-gouverneur pour cette visite au sein des laboratoires OCC.

Joseph Kambale Walaka a réaffirmé la volonté de cet établissement public de continuer à protéger la population à travers ses missions régaliennes.

 » Comme l’OCC est parmi les services piliers de la frontière de la RDC en général il a plu au vice-gouverneur de venir visiter et se rendre compte personnellement du travail que l’OCC est en train d’abattre au niveau de la frontière notamment la visite de notre laboratoire lui-même a témoigné ce qu’il a pu constater pour nous c’est un grand honneur. Je dois vous édifier par rapport aux missions de l’OCC qui a pour but de contrôler la qualité, la quantité et la conformité des produits et marchandises et l’analyse des produits et les contrôles techniques », a fait savoir le chef de détachement OCC Kasindi, Joseph Kambale Walaka.

Trois laboratoires modernes biens sophistiqués de l’OCC sont installés à la frontière congolo-ougandaise. Ces derniers permettent à cet établissement public de bien mener des expertises sur les échantillons des produits et marchandises en importation ou exportations afin de protéger la population.

Jonathan Kataliko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *