Nord-Kivu: le Sénateur Célestin Vunabandi annoncé à Goma ce jeudi pour une mission d’assistance humanitaire organisée par le gouvernement en faveur des déplacés victimes de la guerre du M23 à Rutshuru

Nord-Kivu: le Sénateur Célestin Vunabandi annoncé à Goma ce jeudi pour une mission d’assistance humanitaire organisée par le gouvernement en faveur des déplacés victimes de la guerre du M23 à Rutshuru

Membre d’une forte délégation en provenance de Kinshasa, la capitale de la RDC, le Sénateur Célestin Vunabandi est attendu, l’avant midi de ce jeudi 21 Avril 2023, en ville touristique de Goma. C’est dans une mission d’assistance humanitaire organisée par le gouvernement de Kinshasa en faveur des déplacés victimes de la guerre de la rébellion du 23 Mars(M23) dans le territoire de Rusthuru que cette délégation, dans laquelle fait parti le président national du parti politique « Action pour un Congo Nouveau(ACN) », foulera le sol du chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

La présence de l’élu des élus du Nord-Kivu, M. Vunabandi dans la délégation se justifie par le fait que ça soit lui qui avait saisi le premier ministre, chef du gouvenrment à travers une motion d’information présentée à la plénière du sénat du jeudi 14 Avril dernier puis remise au président de la chambre haute du parlement pour transmission au chef du gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde sur la situation humanitaire que traversent les déplacés de Rutshuru. Cette motion avait pour objectif de sensibiliser le patron du gouvernement de l’Union sacrée de la nation, parl l’entremise du speaker du sénat, sur l’urgence qui s’impose pour une information humanitaire à faveur de ces populations sinistrées, au-delà des préoccupations sécuritaires légitimes pouvant garantir leur retour dans les milieux respectifs.

Dans son document, Honorable Célestin Vunabandi avait révelé que le nombre des déplacés intérieurs recensés était de 10.695 ménages; formant 53.475 personnes dont une bonne partie se trouve à Rutshuru-centre, à Bunagana, à Mungo et à Kabindi. Il se basait sur les deux compte-rendu des réunions de la coordination inter agences tenues à Rutshuru le 05 et le 12 avril 2022.

La coordination inter agences avait dénoncé aussi les violations des droits humains dont la population était victime de la part des certains militaires des forces armées de la RDC; des cas de pillage et extorsion des biens commis par les belligérants; la destruction, le 31 mars 2022, de six écoles primaires en groupement de Jomba mais aussi le réservoir en eau potable qui alimente la population locale. Elle avait également dénoncé la situation sécuritaire volatile dans les villages de provenance des déplacés et réfugiés où l’on déplorait des cas d’arrestation arbitraires pendant que l’armée et les combattants du M23 restaient à couteaux tirés.

Une semaine après la présentation à la plénière du sénat de cette motion d’information suivie de sa remise au speaker Bahati Lukwabo et sa transmission à Sama Lukonde, le gouvernement centrale s’est montré très attentif au cris de détresse des déplacés victimes de la guerre du M23 relayé par l’élu des élus du Nord-Kivu, Célestin Vunabandi. Raison du déploiement, ce jeudi 21 Avril à Goma, d’une mission d’assistance humanitaire organisée par le gouvernement en faveur de ces vulnérables.

Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ POLITIQUE