Nord-Kivu: le député Tembos Yotama appelle le VPM de l’intérieur d’ouvrir un « centre d’instruction militaire »

Nord-Kivu: le député Tembos Yotama appelle le VPM de l’intérieur d’ouvrir un « centre d’instruction militaire »

Le député national Tembos Yotama appelle le vice premier ministre et ministre de l’intérieur d’ouvrir un centre d’instruction des forces armées de la République Démocratique du Congo dans la province du Nord-Kivu.

Dans une correspondance adressée au patron de l’intérieur jeudi dernier, l’élu de la ville de Butembo motive sa demande par des nombreuses conséquences observées après la suspension des instructions militaires aux centres de Béni-Nyaleke et Rumangabo au Nord-Kivu. Pour Tembos Yotama, depuis le début des massacres dans la région de Béni et l’entrée des troupes Rwandaises en République démocratique du Congo, le pays n’a jamais eu de politique de défense par rapport aux pays voisins.

« Plusieurs jeunes souhaitent être formés afin de combattre sous le drapeau et être des réservistes au sein des FARDC mais leur voeu ne peut pas se concrétiser faute des centres d’instruction militaire dans la région. Voilà pourquoi nous sollicitons l’initiation d’un projet de loi de programmation militaire qui définira la politique de défense par rapport à nos voisins », explique Tembos Yotama.

Avec son rapport de plus de 850 pages sur les massacres de Béni, Tembos Yotama continue à crier pour un génocide planifié contre les populations autochtones (Nande ) dans la région de Béni.

Magloire Tsongo depuis Goma

ACTUALITÉ SÉCURITÉ