Nord-Kivu : la société civile dresse un tableau sombre de la situation sécuritaire (Rapport)

Nord-Kivu : la société civile dresse un tableau sombre de la situation sécuritaire (Rapport)

Atravers ce rapport, John Banyele parle de plus de1.741 civils tués au Nord Kivu dont 383 tués depuis la mutualisation de forc Updf FARDC.

A datee du 8 au 10 juillet de l’année en cours, le secteur de Ruwenzori a enregistré 57 mort. Après analyse, au-moins 20 personnes trouvent la mort par jour dans des tueries à l’Est du pays.

A lui d’ajouter, rien qu’à 2022, 613 civils avaient été massacrés selon ce rapport.

Depuis la promulgation de la loi portant et instaurant l’état de siège au nord Kivu et en Ituri, la situation sécuritaire n’est fait que s’agravée . Où l’on observe l’incendie des maisons et véhicules, massacre de cils et autres dégâts, poussant ainsi la population de réclamer la fin de l’état de siège qui a failli à sa mission à près 14 mois de son existence.

Bienvenu Katava depuis Beni

ACTUALITÉ SÉCURITÉ