Nord-Kivu: Goma asphyxiée, Jonas Kasimba plaide pour la réouverture des voies de ravitaillement des produits de première nécessité

Nord-Kivu: Goma asphyxiée, Jonas Kasimba plaide pour la réouverture des voies de ravitaillement des produits de première nécessité

Le Notable Jonas Kasimba déplore la situation humanitaire qui prévaut en ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu suite à l’occupation du territoire de Rutshuru par les rebelles du mouvement de 23 mars (M23). Dans un message publié ce mercredi 18 janvier 2023, sur son compte Twitter, l’homme d’affaires Congolais affirme que la ville de Goma est asphyxiée suite à cette situation.

Selon ce politologue de formation, les habitants du chef-lieu du Nord-Kivu ne peuvent plus se ravitailler en vivre et autres denrées alimentaires à cause du blocage de la route Butembo-Goma et Goma Bunagana.

Ces voies routières ont été fermées après la résurgence des rebelles du M23.

« Situation humanitaire préoccupante pour la population vivant à Goma qui se trouve coincer en terme de ravitaillement en vivre et non vivre », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Pour le Notable Jonas Kasimba, le seul espoir de la population c’est la réouverture de la route kanyabayonga- Rutsuru- Goma.

Il lance cette demande au gouvernement, à EAC et à la communauté internationale.

Pour le moment la voie aérienne reste la solution pour faire Beni-Goma. Malheureusement, les vols ne sont plus réguliers et le coût n’est pas adapté au niveau de la population. À défaut, cette population est sommée d’entreprendre des chemins détournés pour arriver ou sortir de Goma pour d’autres entités de la province du Nord-Kivu.

Certaines voix s’élèvent pour réclamer la revue à la baisse du billet d’avion entre Beni-Butembo et Goma et de la coopération diplomatique pour la révision à la baisse de frais de formalités douanières pour permettre le transit via les pays frontaliers.

CELLULE DE COMMUNICATION JOKAS

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ