Nord-Kivu: deux cas de meurtre pour la seule soirée de jeudi 29 décembre 2022 à Butembo

Nord-Kivu: deux cas de meurtre pour la seule soirée de jeudi 29 décembre 2022 à Butembo

Criminalité urbaine à Butembo, deux personnes ont été abattues la soirée de jeudi 29 décembre 2022 dans cette ville de la province du Nord-Kivu. Les premières informations qui émanent des sources non recoupées et non officielles notent que la première victime est un militaire, qui aurait été poignardé par des inconnus et dont l’arme a été emportée par les auteurs. Cependant, cette information n’est pas encore confirmée par les sources sécuritaires de la ville. Le numéro 1 de l’armée à Butembo, le lieutenant Colonel Yvon Ngoy Kakese rapporte que le corps n’est pas encore identifié. Toutefois les enquêtes sont déjà encours. Le fait s’est passé dans la partie nord de la ville.
Par ailleurs, la deuxième victime est un civil qui roulait à bord de sa voiture de marque Rav4. Selon les sources de la société civile noyau communal de Bulengera, il s’agit d’un homme bien identifié qui a été criblé des balles par des inconnues, et la mort s’en est suivie sur le champ. Le forfait a été enregistré au rond point Kakuva, dans la commune Bulengera.

Il s’agit d’un certain Jean Baptiste Kayenga Mughongo, propriétaire d’un bâtiment commercial non loin du lieu du drame, rapporte la même source. Les auteurs de cet assassinat crapuleux ce sont par la suite volatilisés dans la nature.
Jean Baptiste Kayenga d’une soixantaine d’année, voulait regagner son domicile au quartier Mutiri. C’était autour de 20 heures, après avoir inspecté son bâtiment érigé au rond point Kakuva, comme il en a l’habitude poursuit la même source.

Ce cas d’assassinat est bel et bien confirmé par les sources sécuritaires de la ville. Cependant, les causes ne sont pas encore élucidées. Ici aussi, les enquêtes ont été amorcées la même nuit.

En rappelle, plusieurs cas d’assassinat visiblement ciblés, à plus de beaucoup d’autres cas de justice populaire, ce sont multipliés ce dernier temps à Butembo. Les victimes de ces tueries sont soit les civils soit les militaires.
Nombreux de ces cas sont enregistrés dans la partie nord de la ville de Butembo, et rarement dans les autres entités.

Ghislain Lukambo depuis Butembo

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ