Nomination Première Ministre: « tout en exprimant ma satisfaction face à ce choix porté sur une femme comme moi, je reste persuadée qu’elle fera la dissimilitude avec ses prédécesseurs Hommes » (Ir MASIKA MAGHULU Arlette)

Nomination Première Ministre: « tout en exprimant ma satisfaction face à ce choix porté sur une femme comme moi, je reste persuadée qu’elle fera la dissimilitude avec ses prédécesseurs Hommes » (Ir MASIKA MAGHULU Arlette)

L’ingénieur MASIKA MAGHULU Arlette, une jeune actrice politique et cadre du parti Alliance des Congolais pour la Défense des Intérêts du Peuple ACDIP de l’homme d’affaire JONAS KASIMBA, et dont elle est fédérale en ville de Butembo (Nord-Kivu) ; adresse ses vives félicitations à Son Excellence JUDITH SUMINWA TULUKA, la toute première femme de la RDC à être nommée à la primature depuis l’indépendance en 1960.

« Il y a une véritable incarnation de la masculinité positive au sommet de la République Démocratique du Congo. Le chef de l’Etat Felix Tshisekedi, en portant son choix sur JUDITH SUMINWA TULUKA qui était ministre du plan au sein du gouvernement Sama Lukonde 2, démontre que la femme est aussi compétente et peut assumer les hautes responsabilité au pays », a confié MASIKA MAGHULU Arlette.

Cette actrice politique reste également confiante que la première ministre fera la différence avec tous ses prédécesseurs hommes.

«Je suis convaincue que si Son Excellence Judith Tuluka obtient le soutien de tous les Congolais, elle fera la différence et un changement se fera sentir dans plusieurs secteurs. Aussi, ce sont les membres de son gouvernement (les ministres), qui feront de son mandat une réussite. Ainsi, j’appelle la première ministre à se pencher d’abord sur la sécurité du pays, gage du développement au sein des autres secteurs », ajoute l’ingénieur MASIKA MAGHULU Arlette.

Il sied de souligner que l’ingénieur MAGHULU Arlette était candidate à la députation provinciale de 2023, dans la circonscription électorale de la ville de Butembo (Nord-Kivu). Elle a raté le siège avec plus de 3000 voix.

Ghislain Lukambo

ACTUALITÉ POLITIQUE