Menaces contre la communauté Bande en Ituri: Mambu Mughole appelle les communautés autochtones à l’unité

Menaces contre la communauté Bande en Ituri: Mambu Mughole appelle les communautés autochtones à l’unité

Les réactions continuent après la manifestation des jeunes de la localité de Nia-Nia située en territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri, à l’Est de la République Démocratique du Congo(RDC).

La dernière en date est celle de Juliette Mbambu Mughole, députée nationale honoraire du Nord-Kivu. Dans un message rendu public sur les réseaux sociaux, elle a alerté sur les messages de haine et du tribalisme visant certains fils et filles de la communauté Nande vivant dans la province de l’Ituri. Pour l’ancienbe élue du territoire de Lubero(Nord-Kivu), les messages de haine publiés par les communautés autochtones de Nia-Nia sont issus de l’ennemi qui cherche toutes les voies pour diviser la population du Nord et Sud-Kivu et de l’Ituri.

« Nous condamnons les messages du tribalisme, de la haine et xénophobie qui circulent sur les réseaux sociaux, l’ennemi qui est coincé ce dernier temps par nos FARDC cherche quotidiement des voies et moyens pour semer la confusion entre nous, avec comme objectif de poursuivre sa mission machiavélique. Les peuples Nande sont pacifiques, commerçants et vivent très bien avec leurs frères partout où ils sont. Peuple congolais, nous devons faire attention. A la question de dire que les Nande sont en complicité avec les ADF, cela est faux, d’autant plus que ces rebelles attaquent, kidnappent la population », a précisé Mbambu Mughole.

Ainsi, elle appelle les communautés Hema , Gegere, Pendu, Budu, Bila et d’autres à privilégier l’unité et ne pas tomber dans le piège de l’ennemi.

Dans une déclaration rendue publique mardi 17 mai 2022 , le conseil culturel « Kyaghanda Yira » Butembo à appelé les autorités locales d’interpeller l’insistagateur de la manifestation du 16 mai dernier afin de comprendre les causes profondes de son initiative.

Rédaction

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ