Le Député Rémy Mukweso sur l’EXETAT 2024 au Nord-Kivu : « Les finalistes ne vont rien payer cette année, l’argent est déjà logé dans le compte de l’inspection générale »

Le Député Rémy Mukweso sur l’EXETAT 2024 au Nord-Kivu : « Les finalistes ne vont rien payer cette année, l’argent est déjà logé dans le compte de l’inspection générale »

Tous les chefs d’établissement scolaires de l’EPST en province du Nord-Kivu ayant perçu de gré ou de force les frais de participation aux épreuves de l’examen d’État 2024, doivent restituer cet argent.

A travers un message rendu public mercredi 24 avril 2024 dans la soirée, le député national MUMBERE MUKWESO Rémy réaffirme que la participation des tous les finalistes du Nord-Kivu aux exetat qui pointent à l’horizon, est gratuite.

 » L’acte de payement est déjà signé par le Ministre de finance , pour le cas de frais de participation aux examens d’Etat dans la province du Nord-Kivu. L’ordre de payement était signé depuis le jeudi de la semaine passée. Après cet étape, c’est la banque centrale qui entame la procédure de décaissement de l’argent. C’est alors que la banque fait sortir l’argent de sa caisse ponour le transférer vers le compte bancaire de son client. On parle également de déblocage de fonds. D’habitude cette étape fait 48h. Et c’est depuis le lundi que la procédure de décaissement avait débuté. D’ailleurs, une partie de la sommes était sortie mardi et une autre est sortie l’après midi de mercredi 24 avril. Donc, nous environnons près de la totalité de la sommes alloué pour les trois épreuves certificatives qui vient d’être décaisser et loger dans le compte de l’Inspection générale. C’est cette inspection qui va à son tour transférer cet argent en province. Ce jeudi 25 Avril, un communiqué de l’inspection générale devra être publié pour rassurer toute les parties prenantes », a expliqué le meilleur élu de Butembo Rémy MUKWESO.

Il en a profité pour remercier tout les monde qui a contribué de près ou de loin pour que cette démarche collective aboutisse ainsi qu’au gouvernement SAMALUKONDE, qui a honoré sa promesse en faveur des parents du Nord-Kivu.

 » A ceux qui nous ont injurié, insultés, nous accordons le pardon; tout en soulignant que nous avons considéré ces injures comme éléments qui nous a encore motivé davantage à mener un suivi quasi permanent auprès du gouvernement, afin d’aboutir à un résultat escompté », a indiqué le député national MUMBERE MUKWESO Rémy.

C’est ainsi qu’il prévient que pour ceux là qui avaient déjà payé, l’argent leur sera remboursé par les chefs d’établissement qui étaient pessimistes face à cette noble démarche du caucus des députés du Nord-Kivu. En défaut, la justice sera mise en contribution pour remettre chacun des finalistes dans ses droits.

Ghislain Lukambo

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ