Kinshasa : le Commissaire Général chargé des affaires coutumières du Nord-Kivu, Komwelungu Mwanga Sylvano a été reçu par le rapporteur adjoint de la CENI Paul Muhindo Vahumawa

Kinshasa : le Commissaire Général chargé des affaires coutumières du Nord-Kivu, Komwelungu Mwanga Sylvano a été reçu par le rapporteur adjoint de la CENI Paul Muhindo Vahumawa

Tête à tête ce jeudi 27 janvier 2022 entre le Commissaire Général chargé des affaires coutumières, coopération régionale et interprovinciale au sein du gouvernement provincial du Nord-Kivu en congé, Komwelungu Mwanga Sylvano et le rapporteur adjoint de la CENI, Muhindo Vahumawa Jean-Paul.

S’exprimant hors micro à la fin de l’audience, Komwelungu Mwanga Sylvano a révélé que sa visite avait le sens d’aller féliciter son frère Paul Muhindo pour ses nouvelles fonctions au sein de la CENI et de lui témoigner son soutien indéfectible.

« En tant fils du terroir, nous lui avons présenté nos félicitations pour les nouvelles fonctions au bureau de l’institution d’appui à la démocratie. Lui avons promis notre soutien total et sans condition dans l’exercice de ses fonctions« , à fait savoir ce membre du gouvernement en congé du Nord-Kivu avant d’assurer que, séance tenante, il lui a été précisé qu’un faux document sur l’embauche au sein de la CENI circule, depuis peu, sur les réseaux sociaux.

« Par rapport à l’offre qui circule dans les réseaux sociaux pour les postes à pourvoir dans différentes provinces, le rapporteur adjoint a dit clairement que c’est un faux document. Ainsi, nous demandons à la population d’être vigilante », a conclu Komwelungu Mwanga Sylvano.

Le commissaire Général chargé des affaires coutumières, coopération régionale et interprovinciale au Nord-Kivu, Komwelungu Mwanga Sylvano séjourne depuis environ deux semaines à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.
En vrai diplomate, il y capitalise son séjour en échangeant avec plusieurs hautes personnalités du pays autour de la situation, surtout sécuritaire, qui prévaut en province du Nord-Kivu en général et dans la région de Beni en particulier. Situation sécuritaire caractérisée par des massacres des civils par les rebelles de forces démocratiques et alliés (ADF).

C’est dans ce contexte qu’il a déjà eu à échanger avec notamment le ministère du développement rural François Rubota, le vice ministre des affaires étrangères Samy Adubango, le Notable Jonas Kasimba et plusieurs autres.

Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ POLITIQUE