Journée mondiale de la presse:  » le gouvernement congolais doit prendre en charge les veuves et enfants des journalistes assassinés dans l’exercice de leurs métiers » (Me Achille Kapanga)

Journée mondiale de la presse:  » le gouvernement congolais doit prendre en charge les veuves et enfants des journalistes assassinés dans l’exercice de leurs métiers » (Me Achille Kapanga)

Dans une communication devant les journalistes Kinois, maître Achille Kapanga souhaite que le gouvernement congolais prenne en charge, les veuves et enfants des journalistes assassinés dans l’exercice de leurs métiers.

Tout devrait débuter par le recensement de tous les journalistes assassinés. C’est encore la mission des députés nationaux, bien-sûr avec l’accompagnement du ministre de la communication et médias, indique maître Achille Kapanga.

Cet avocat au barreau de la Tsopo, encourage tous les journalistes qui travaillent dans les deux provinces sous état de siège, de persévérer malgré les conditions difficiles de travail qu’ils constatent sur terrain.

Il demande aux professionnels de médias de respecter les normes et règles qui régissent leurs métiers. Et aux autorités du pays, le maire honoraire de la ville de Beni, sollicite une subvention pour certains médias qui travaillent pour la République.

Il sied de signaler que, le 03 mai de chaque année le monde célèbre la journée dédiée à la presse. A Beni, les journalistes à travers l’UNPC ont organisé plusieurs activités qui se sont clôturées dans la salle de l’hôtel Rock.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SÉCURITÉ