Ir Nicodème Wa Kasongo aux exportateurs du café et cacao qui ont marché à Beni: « Il faut plutôt saisir la justice au lieu de recourir à la rue »

Ir Nicodème Wa Kasongo aux exportateurs du café et cacao qui ont marché à Beni: « Il faut plutôt saisir la justice au lieu de recourir à la rue »

L’office national des produits agricoles du Congo(ONAPAC), regrette que certains opérateurs économiques et exportateurs du café et cacao aient recouru à la rue au lieu d’aller se plaindre aux instances juridiques. Le directeur de l’ONAPAC indique que son service n’a jamais violé la loi agricole du pays.

D’après l’ingénieur Mulumba wa Kasongo Nicodème, Directeur de l’ONAPAC/Beni, tout ce que son office fait lui est autorisé par l’avis du conseil d’état rendu public le 01 avril 2022.

A l’en croire, l’ONAPAC est dans la légalité et n’a jamais perçu des frais illégaux.

« Bien que la manifestation soit garantie par la loi, la marche des exportateurs du café et cacao de ce mercredi est un non évènement », affirme Ingénieur Mulumba wa Kasongo Nicodème.

Il conseille à certains opérateurs économiques et exportateurs du café et cacao de recourir aux instances judiciaires s’ils se sentent laiser.

« L’ONAPAC a l’autorisation de faire payer à tous ceux qui œuvrent dans le domaine agricole, l’agrément et les prestations de services », a-t-Il rappelé.

Selon lui, c’est seulement à Beni et Butembo où certains exportateurs ne veulent pas se soumettre aux exigences de l’état congolais.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ