Implication du Rwanda dans la crise à l’Est de la RDC : « Le gouvernement congolais doit tout faire pour imposer la paix au lieu de se fier au rapport des experts de l’ONU » (Maître Achille Kapanga)

Implication du Rwanda dans la crise à l’Est de la RDC : « Le gouvernement congolais doit tout faire pour imposer la paix au lieu de se fier au rapport des experts de l’ONU » (Maître Achille Kapanga)

Maître Achille Kapanga a, dans sa communication du dimanche 07 août 2022, appelé le gouvernement congolais de prendre ses responsabilités pour arriver à imposer la paix à l’Est du pays.

Ce notable de la partie orientale de la RDC, pense que les autorités congolaises ne devraient pas seulement se fier au rapport des experts de l’organisation des Nations-Unies qui ont pointé le Rwanda comme pays qui soutient les terroristes du M23 dans l’agression de la République Démocratique du Congo à travers la province du Nord-Kivu.

Achille Kapanga indique que, ce rapport des experts des nations unies veut distraire le peuple qui ne jure que pour le départ de la mission onusienne qui vient de totaliser plus de 20 ans sur le sol congolais sans apporté la paix durable.

« Ce qui est important au gouvernement c’est de s’assumer en acceptant que le peuple l’accompagne pour qu’on arrive à imposer la paix. L’apport de la population à son armée et la police va permettre aux forces de l’ordre et de sécurité de récupérer la cité frontalière de Bunagana qui reste jusqu’à présent entre les mains des rebelles. Mais attendre que le rapport fasse quelque chose pour le rétablissement de la paix, c’est rêvé debout, je vois les nations unies vouloir distraire le peuple congolais qui veut le départ de l’ONU », a-t-il dit.

À lui d’ajouter: « si le peuple congolais continue de se lever comme un seul homme, la solution au problème de l’insécurité à l’Est de la RDC sera vite trouvée. Voilà pourquoi quand la population manifeste, il ne faut pas tirer sur elle, il faut plutôt l’encadrer car elle réclame son droit reconnu par la constitution ».

Cet ancien maire de la ville de Beni, a déploré le silence de la France, un des pays partenaires de la RDC dans le cadre de la francophonie et dont la République Démocratique du Congo est deuxième pays au monde. Pour lui, la France devrait réellement montrer sa solidarité au peuple congolais.

« Le peuple congolais a seulement besoin de l’implication des autorités du monde mais pas des simples visites. La présence du secrétaire d’état américain n’a pas sa raison d’être sur le sol congolais s’il n’arrive pas à imposer la paix », a-t-il conclu.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SÉCURITÉ