0 2 minutes 2 ans

Deux personnes dont un policier sont et une femme sont mortes lors d’une nouvelle incursion des présumés bandits armés dans un site minier de la coopérative minière de l’Est de la RDC, COOMEC en sigle.

Le désolant fait s’est produit à Maitongo, entité situé en plus oubmoins dix kilomètres du centre négoce MOKU en chefferie Mari Minza, territoire de Watsa dans la province du Haut-Uelé.

Selon la source contactée par kivuactualités.com, les premières informations sécuritaires renseignent que ces malfrats ont investi ce site minier aux environs d’une heure locale, trouvant un policier commis à la garde des sujets Chinois. Ces derniers ont tiré plusieurs coups de balles. Le policier commis à la garde et une femme qui était à l’intérieur ont perdu leur vies.

Après ce forfait, ces bandits ont tiré plusieurs coups de balles pour se frayer passage afin de disparaitre dans la nature.

Très consterné par cette situation sécuritaire, le cercle pour la promotion des droits de l’homme CPDH, par le biais de son coordonnateur, appelle les autorités compétentes de multiplier les efforts pour stopper cette hémorragie sécuritaire. Cette structure des droits de l’homme exige des enquêtes pour arriver à mettre la main sur ces malfrats.

Signalons que, les corps des victimes ont été remis à leurs familles. Le policier sera enterré à Bunia et la femme à Durba affirme notre source.

David Akilimali depuis kasindi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *