Goma: En dépit de l’avis défavorable de la mairie, le PLD de Jean-Paul Lumbulumbu « insiste et maintient » son meeting du samedi 24 septembre

Goma: En dépit de l’avis défavorable de la mairie, le PLD de Jean-Paul Lumbulumbu « insiste et maintient » son meeting du samedi 24 septembre

Malgré l’interdiction de son meeting par le Maire de la ville touristique de Goma, le Parti libéral pour le développement (PLD) ne lâche pas.

Dans un communiqué de presse publié mardi 20 septembre 2022, le PLD « insiste » sur la tenue de son meeting dans la salle « Full Gospel » pour rendre compte à la population de Goma le travail du Vice-président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu. Très attaché au respect de la constitution de la RDC, le PLD mobilise ses cadres, militants et ses alliés à rester mobilisés car, selon son directoire, il est inadmissible de passer à la discrimination dans une zone où il y a l’Etat de siège. Selon l’esprit du communiqué, le PLD dit avoir débuté ses contacts avec le Gouverneur militaire du Nord-Kivu pour qu’il face autant pour cette formation.

« […] Le PLP attaché au respect de la constitution , aux lois de la RDC et aux valeurs cardinales d’un État de droit notomment ma liberté de manifestation publique, la liberté d’expression et la liberté d’opinion ne s’explique aucunement les motivations de application de la politique de « deux poids deux mesures » par les autorités de l’Etat de siège au Nord-Kivu dans l’exercice w par les citoyens, les acteurs politiques et particulièrement les députés provinciaux des droits et libertés publiques consacrés par la constitution. Se dissimulant derrière l’ordonnance N°21/016 du 03 mai 2021 portant mesures d’application de l’Etat de siège appliquée de manière sélective au Nord-Kivu , pour justifier et d’expression que l’efficacité et l’opportunité de l’Etat de siège, l’occupation de Bunagana voilà trois mois, l’incapacité de la Monusco à mettre fin aux groupes armés reconnue d’ailleurs par le Secrétaire Général de l’ONU sur RFI et France 24″, explique le document.

Se référant au récent meeting de Vital Kamerhe au stade Afia de Goma, le parti de Jean-Paul Lumbulumbulu confirme et rassure la population.

« […]Autant malgré l’interdiction par le Maire de Goma du meeting de l’UNC, le 12 septembre 2022, le dit meeting a eu lieu avec l’autorisation du Gouverneur militaire, autant le PLD reste serein et maintien son meeting le 24 septembre 2022 dans l’espoir que le Gouverneur militaire l’autorisera à tenir son meeting.C’est pourquoi, le PLD appelle ses cadres, ses militants et ses alliés à rester mobilisés , la hiérarchie du parti ayant débuté ses contacts avec le Gouverneur militaire du Nord-Kivu », peut-on lire dans ce communiqué.

Lors de ce meeting populaire, l’honorable Jean-Paul Lumbulumbulu pourra revenir sur la gestion de l’Etat de siège et la situation sécuritaire qui prévaut dans les territoires de Béni et Rutshuru. Ici, il a toujours dénoncé le complot manifeste de la communauté internationale et surtout le silence de Kinshasa.

Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ POLITIQUE