Foi de l’unité : plus de 1.200 fidèles ordonnés Serviteurs de Dieu par « OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA »

Foi de l’unité : plus de 1.200 fidèles ordonnés Serviteurs de Dieu par « OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA »

« OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA, Dieu de la foi de l’unité a procédé à l’ordination de 1205 nouveaux « Serviteurs de Dieu ». C’était au cours de la messe célébrée à la double occasion du 94ème anniversaire de la foi de l’unité du 11 juin 2023 et de la messe ordinaire du 12 juin 2023. La cérémonie s’est déroulée à Kapyemi, terre sainte de la foi de l’unité.

Le Dieu de la foi de l’unité qui a présidé la cérémonie, devant une marée des fidèles venus de partout, a exhorté les heureux du jour à prêcher plus « l’unité ».

Dans son homélie, le célébrant du jour, a appelé les nouveaux missionnaires à prêcher l’amour du prochain. Il les a appelé aussi invité à « bannir le tribalisme, de s’abstenir de consommation de la boisson et d’avoir un engagement ferme à servir Dieu ».

Pour « OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA », le tribalisme existe dans les églises, dans les familles et dans les pays en ce sens qu’aujourd’hui l’on assiste à des divergences sur les origines familiales, de nationalités et d’appartenance à des églises.

Par la suite, il a rassuré les uns et les autres qu’ils participent désormais au grand ministère du Dieu OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA car ils auront, dans toute leur vie, la mission d’évangéliser et de sanctifier tous ceux qui entendront et suivront la voix de « OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI ».

Avant d’appeler encore les nouveaux Serviteurs de Dieu à prêcher la parole de Dieu pour unir les gens qui sont longtemps divisés, le Dieu de la foi de l’unité a enfin remercié tous les diocèses qui encadrent les jeunes garçons appelés à devenir par la suite des Serviteurs de Dieu.

Pour rappel, l’ordination est un acte par lequel est transmise la charge confiée par « OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA » à ses serviteurs d’enseigner, de sanctifier et de gouverner les fidèles.

De retour de Kapyemi en Ouganda, Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ