Foi de l’unité : « Fondée sur l’imaginaire et sans base biblique, la fête de Noël est nulle et sans effet dans le vrai sens divin » (« OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA »)

Foi de l’unité : « Fondée sur l’imaginaire et sans base biblique, la fête de Noël est nulle et sans effet dans le vrai sens divin » (« OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA »)

Au cours d’un séminaire biblique qu’il a animé du dimanche 24 au lundi 25 décembre 2023 à Kagadi, District Ougandais, le Dieu de la foi de l’unité s’est beaucoup attelé sur la date du 25 décembre consacrée, pour les chrétiens de différentes fois, à la fête de Noël. « OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA », comme c’est de lui qu’il s’agit s’est, devant des milliers de fidèles de la foi de l’unité, opposé à la philosophie développée par nombreux qui prêchent la date du 25 décembre comme celle de « Naissance de Jésus Christ ».

D’après lui, la fête de Noël n’a aucune base biblique et par conséquent est imaginaire. À l’en croire, cette fête est imaginaire du fait qu’elle est célébrée à des dates très différentes par les chrétiens. Les uns la célèbrent en décembre et en Avril et/ou juin, pour les autres. Toutes choses restant égales par ailleurs, ceci renvoi à conclure donc qu’il existe plusieurs Jésus Christ car s’il s’agissait d’un seul, il existerait aussi une seule date de célébrer sa naissance.

Initiateur de la foi de l’unité, « OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA » a révélé que cet état des choses est la résultante de la colonisation spirituelle imposée par les Occidentaux aux Africains qui les exigent d’opposer une acceptation, un « Amen » sans accorder la moindre brèche de demander des explication y afférentes.

« Que d’attribuer à cette fête la connotation divine, il faille plutôt parler d’une fête satanique », a renchéri « OMUKAMA RUHANGA OWOBUSOBOZI BISAKA »; motivant sa philosophie par le fait que pendant cette date, plusieurs et graves maux ainsi que bévues se commettent par ceux qui se disent respectueux de la foi divine.

C’est pourquoi dans la conclusion de ses enseignements, le « Dieu de la foi de l’unité » a recommandé à tous ses fidèles, qu’il a déjà libéré de l’emprise de l’occident de ne plus imiter aveuglement et de ne pas se confier à tout enseignement infondé et dépourvu d’une base biblique.

En effet, la foi de l’unité dispose de sa propre bible. Celle-ci est totalement opposée aux autres bibles chrétiennes qui prêchent des histoires irréelles et qui sont imposées par les Occidentaux. Par exemple à ce qui concerne la simple fête de Noël dite de « Naissance de Jésus Christ », les avis des chrétiens restent partagés pourtant tous fondent leur foi sur une même bible.

À préciser qu’ont pris part à cette activité de deux jours pour le compte de la République Démocratique du Congo, RDC les anciens Candidats Député National, Honorable Borris Maelezo et Provincial, Maître Bhighambo Marabo à côté de plusieurs autres personnalités Congolaises dont des responsables de quelques services de l’état, des animateurs de la société de la chefferie des watalinga en territoire de Beni et des journalistes Congolais.

Ouganda (Kagadi), Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ