Entrée des troupes de l’EAC en l’Est de la RDC: « C’est exposé la souveraineté du pays car les FARDC n’ont pas failli à leur mission » (Me Achille Kapanga)

Entrée des troupes de l’EAC en l’Est de la RDC: « C’est exposé la souveraineté du pays car les FARDC n’ont pas failli à leur mission » (Me Achille Kapanga)

Dans une interview accordée à la presse Kinoise lundi 10 avril 2023, l’un des notables de la ville de Beni, Maître Achille Kapanga dit ne pas comprendre pourquoi à la place d’engager les forces armées de la République Démocratique du Congo aux fronts, les autorités congolaises ont décidé d’accorder un feu vert aux troupes de l’EAC d’entrer dans certaines agglomérations de la province du Nord-Kivu, dans la partie orientale du pays.

Cet avocat au barreau de la Tsopo croit que, ne pas encourager les FARDC d’attaquer les M23, c’est exposé la souveraineté du pays car l’armée congolaise n’a pas failli à sa mission.

D’après lui, le pays a des souvenirs douloureux sur ce que l’armée Ougandaise et l’armée Rwandaise avaient commis comme dégâts à Kisangani dans l’ex province orientale les années passées.

Ce maire honoraire de la ville de Beni, pense qu’à la place d’autoriser les troupes de l’EAC, le gouvernement congolais devrait résoudre les faiblesses internes au sein de l’armée congolaise.

« Avec les zones tampon, ni l’armée congolaise, ni les autorités congolaises ne peuvent pas y accéder, c’est inacceptable et incompréhensible. Et là, la population continue à souffrir. Nous avons peur qu’on arrive à la balkanisation » a indiqué maître Achille Kapanga.

Il demande au nouveau gouvernement Sama Lukonde de montrer de quoi il est capable face à l’insécurité qui a élu domicile en l’Est de la RDC.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SÉCURITÉ