Élections 2023: Maître Achille Kapanga considère la CENI comme « organe plus technique que politique » et invite ses dirigeants à se considérer comme « détenteurs d’une bombe en main qui peut embraser toute la RDC »

Élections 2023: Maître Achille Kapanga considère la CENI comme « organe plus technique que politique » et invite ses dirigeants à se considérer comme « détenteurs d’une bombe en main qui peut embraser toute la RDC »

En début de la semaine en cours, le Notable de l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), Maître Achille Kapanga a été l’invité d’une des émissions politiques de la Radio Télévision Groupe l’Avenir, RTGA Kinshasa au cours de laquelle il a abordé plusieurs questions d’actualité dans le pays. L’ancien Maire de la ville de Beni au Nord-Kivu a tour à tour abordé les questions liées à l’organisation des élections en RDC et la situation sécuritaire qui prévaut ces derniers jours à l’Est du pays.

S’agissant de l’organisation des élections, Maître Achille Kapanga a interpellé la conscience des animateurs de la centrale électorale et les a invité de savoir nettement qu’ils doivent se considérer comme détenteurs d’une bombe susceptible d’embraser tout le pays. Il les a ainsi appelé a remplir correctement leur travail de peur que les évènements post électoraux de 2006 entre Joseph Kabila et Jean-Pierre Bemba ne se répètent.

« La CENI est un organe beaucoup plus technique que politique. Ses dirigeants doivent savoir qu’ils détiennent entre leurs mains une bombe qui peut embraser toute la RDC. Ils doivent donc y mettre du sérieux. Les événements de 2006 entre Kabila et Bemba ne doivent pas échapper à notre attention même si personne ne souhaite les revivre », a fait savoir ce secrétaire général adjoint du parti politique COOFEDEC.

Sur le plan sécuritaire, Maître Achille Kapanga a salué de bon cœur les voix qui se lèvent pour condamner l’agression dont est victime la RDC de la part de certains pays voisins. Cependant, il a suggéré que les mêmes voix se lèvent aussi pour décrier les antivaleurs qui gangrènent la gestion interne de la chose publique. Pour lui, l’image du pays mérite d’être soigné.afin qu’il soit aussi respecté à l’international.

« Les condamnations des agressessions de notre pays et leurs auteurs et complices sont également un bel exercice et bon devoir civique et patriotique. Néanmoins, la condamnation en interne des antivaleurs qui ont déjà caractérisées le peuple congolais en général et particulièrement ses dirigeants serait plusque nécessaire et obligatoire car elles sont parmi les facteurs favorisants des dangers qui guettent notre pays. Notre image à l’interne tout comme à l’extérieur ne mérite pas ça. Ce qui s’est passé dernièrement à Nairobi en serait l’un des cas illustratifs », a-t-il déploré.

Le Notable Achille Kapanga est l’un de ces congolais épris de l’avenir radieux de leur pays. C’est pourquoi il s’active toujours à donner ses points de vue en terme de contribution pour l’amélioration des conditions socio-politico-sécuritaires de la RDC.

Beni, Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ POLITIQUE