Djugu: une psychose règne en chefferie de Bahema-Badjere quelques jours après les tueries des civils

Djugu: une psychose règne en chefferie de Bahema-Badjere quelques jours après les tueries des civils

La situation sécuritaire reste préoccupante dans la chefferie des Bahema-Badjere à Djugu après le massacre du vendredi 09 septembre d’une dizaine des civils et l’incendie de plus au moins 300 maisons d’habitation et de commerce dans le village Mbidjo.

L’armée congolaise quant à elle rassure la population de sa détermination pour le rétablissement de l’autorité de l’État dans la zone pour faire taire les armes.

Pour le lieutenant Jules NGONGO porte parole du secteur opérationnel/ituri, tous les groupes armés doivent respecter leur engagement.

Le lieutenant Jules NGONGO, porte-parole des opérations militaires en province de l’Ituri affirme que tout est à marche pour neutraliser complètement tous les groupes armés qui insécurisent cette partie de la RDC.

A ceux qui se sont alignés au processus de paix, cet officier de l’armée congolaise les appelle à déposer les armes et respecter leurs engagements.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SÉCURITÉ