Déploiement des troupes de la SADC à l’Est de la RDC : l’acteur politique Léon Mungwana porte haut la voix de l’ituri

Déploiement des troupes de la SADC à l’Est de la RDC : l’acteur politique Léon Mungwana porte haut la voix de l’ituri

Les pays membres de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC) ont annoncé, samedi 8 décembre, leur contribution à la mise en place de la force internationale neutre dans l’Est de la RDC. Cette force aura pour principale mission de neutraliser les quatre groupes renommés actifs au Nord et au Sud-Kivu, y compris le groupe rebelle M23 de la RDC, les rebelles rwandais des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), les rebelles ougandais de l’Alliance des forces démocratiques et Alliés (ADF) et les rebelles Burundais des Forces Nationales de Libération (FNL).

En réaction, l’acteur politique Congolais, Léon Mungwana qui félicite l’initiative prise par le Chef de l’État Congolais, Félix Tshisekedi plaide pour la prise en compte de l’Ituri lors du déploiement de cette force de la SADC. Ce jeune Notable de l’Ituri ne voudrait plus que cette province qui fait face à l’activisme de plusieurs groupes armés internes et même étrangers soit une fois encore oubliée tel fut le cas lors du déploiement des troupes de l’EAC. Il souhaite que la force de la SADC soit élargie à la province de l’Ituri qui traverse aussi un sérieux problème de l’insécurité.

« […]Vous savez bien que l’EAC est là, d’ici juin ça va finir. Le chef de l’État a jugé bon de voir qui est le partenaire crédible, honnête et sincère envers la République Démocratique du Congo. Nous n’allons pas comprendre, l’EAC qui est arrivée, c’est une force qui est restée dans une partie mais du côté de Ndjugu, Kpandruma, du côté de Bule cette force n’a pas été élargie de l’autre côté là. Mais si le Chef de l’État aujourd’hui se décide d’apporter SADC en RDC pour essayer un peu de trouver solution par rapport à la situation sécuritaire qui est dans le pays, on encourage cette force de venir, mais que cette force ne soit pas seulement du côté du Nord-Kivu. Que cette force soit élargie aussi du côté de l’Ituri. Parce qu’en Ituri nous avons un sérieux problème de l’insécurité. La province est vraiment dans le noir », a plaidé l’acteur politique Léon Mungwana.

Comme bien d’autres Congolais, le jeune Notable de l’Ituri dénonce le fait que la force de l’EAC collabore avec les rebelles du M23 alors qu’elle a un mandat offensif. Il trouve inadmissible que les militaires de l’EAC et les rebelles du M23 se comportent comme des cousins qui se sont retrouvés ensemble dans un champ quelque part. Raison pour lui de souhaiter voir le processus du départ de cette force régionale de l’EAC de la RDC être accéléré.

« Il ya inefficacité totale du côté de l’EAC. Aujourd’hui personne ne peut dire le contraire, cette force cohabite avec les M23, cette force collabore avec les M23. C’est comme si sont des cousins qui se retrouvent dans un champ quelque part où ils peuvent tout faire en République Démocratique du Congo. Alors cette force n’a qu’à partir. Le Chef de l’État a jugé bon d’amener SADC, nous en Ituri on appelle aussi que cette force puisse venir en Ituri pour contrer les rebelles dont les gens de COODECO, CHINI YA KILIMA, CHINI YA TUNA. Ils sont nombreux et plusieurs groupes armés qui sont en Ituri et qui ne sont pas jusque-là contré par aucune force de l’armée. Alors si SADC peut venir mettre cette force dos au mur pour les contraindre de remettre les armes et qu’ils puissent souscrire au processus de P-DDRCS, je pense que c’est une force que nous, étant qu’acteur politique de l’Ituri, nous encourageons l’arrivée de la force de la SADC, mais aussi qu’on oublie pas l’aspect de l’Ituri, que ça soit aussi concernée par cette force », a-t-il conclu.

Léon Mungwana est un journaliste chevronné depuis plusieurs années. La qualité de sa prestation entant que « Coq du micro » et « Chevalier de la plume » n’est pas à défendre et à démontrer en province de l’ituri en particulier et sur tout l’ensemble de la partie Est de la RDC en général.

En effet, mardi 18 Avril 2023, Léon Mungwana avait annoncé sa décision de divorcer d’avec la presse pour embrasser la carrière politique. Il était allé un peu loin en précisant qu’il sera candidat Député Provincial en ville de Bunia (Ituri). Ce, juste après l’obtention de sa nouvelle carte d’électeur au centre d’inscription de Yambi Yaya en commune Mbunya, ville de Bunia, Chef-lieu de la province de l’Ituri.

Beni, Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ SÉCURITÉ