Départ de la MONUSCO : « Le discours de Bahati Lukwebo vient soutenir la volonté du peuple » (Député Adrien Syasemba)

Départ de la MONUSCO : « Le discours de Bahati Lukwebo vient soutenir la volonté du peuple » (Député Adrien Syasemba)

Le député provincial Adrien Syasemba du Nord-Kivu a réagi sur la déclaration anti MONUSCO du président de la chambre haute du parlement congolais.

Dans un message publié ce week-end, l’élu de la ville de Goma estime que le discours de Bahati Lukwebo soutient la volonté des populations de la partie Est sur l’inefficacité et la passivité des soldats de la mission des nations pour la stabilité du Congo (MONUSCO). A l’en croire, il est temps pour le parlement congolais et l’excutif national de mettre les choses au clair et surtout annuler un éventuel projet de renouvellement du mandat de la Monusco en RDC.

« Le discours du Président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo tenu à Goma ce Vendredi 15 juillet 2022 vient de soutenir la volonté du peuple longtemps crié sans appui des institutions Congolaises en dépit de la persistance des massacres de la population et l’agression du territoire National par les ADF et M23 soutenu par le Rwanda. Pour ce fait, je recommande au Gouvernement Congolais de signer dans un bref délais le départ de la MONUSCO vu qu’elle n’est pas à la hauteur d’ appuyer les FARDC pour la sécurité de la population », sout-il.

En ville de Goma, le speaker de la chambre haute du parlement a exigé le départ de la MONUSCO vu sa passivité dans la recherche de la paix au pays. Il s’est dit étonné également de la dernière décision du conseil de sécurité des Nations-Unies sur l’acquisition des armes par la République Démocratique du Congo.

Magloire Kambale depuis Goma

ACTUALITÉ SÉCURITÉ