Criminalité urbaine à Beni: un ancien maire demande au commandant de la PNC « d’arrêter les politiciens qui insécurisent la ville à la place de se plaindre »

Criminalité urbaine à Beni: un ancien maire demande au commandant de la PNC « d’arrêter les politiciens qui insécurisent la ville à la place de se plaindre »

Maître Achille Kapanga, ancien maire de la ville de Beni dans une interview accordée à la presse Kinoise, demande au commandant de la police de Beni, le colonel Sébastien Kahumu d’arrêter les politiciens et autres personnes qui insécurisent la Ville, à la place de se plaindre.

D’après lui, si la population était à la base de l’insécurité à Beni, la ville serait déjà invivable. Il demande au commandant de la police de bien faire la part des choses. A part dénoncer, la population arrête des bandits qu’elle défait à la police et au parquet.

Cet avocat au barreau de la Tsopo indique que, la police est là pour remettre de l’ordre dans la ville. Confondre tout le monde à auteur d’insécurités c’est se tromper de cible.

« Aujourd’hui la population de Beni est victime des tracasseries, cambriolages, criminalité urbaine et massacres. Au lieu de jeter encore des pierres sur la population, le colonel Sébastien Kahumu devrait l’encourager pour la collaboration civilo-policière qu’elle montre. Je demande à ce responsable de la PNC de toujours vérifier ses informations avant de s’exprimer », a-t-il dit.

A l’en croire, les autorités militaires, policières et civiles de Beni doivent tenir des langages courtois envers la population à cette période où la ville semble invivable. Les politiciens sont là pour dénoncer certaines situations qui ne marchent pas bien car s’ils ne parlent pas les choses ne vont pas s’améliorer.

La rédaction

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ