Butembo : une jeune actrice politique et cadre du parti ACDIP libère de l’hôpital un enfant orphelin rescapé des massacres de Beni

Butembo : une jeune actrice politique et cadre du parti ACDIP libère de l’hôpital un enfant orphelin rescapé des massacres de Beni

Soucieuse du développement socio-sanitaire et sécuritaire de la population de Butembo et environs, l’Ingénieure MASIKA MAGHULU Arlette, a honoré la facture des soins de santé d’un déplacé de guerre, qu’elle a libéré de l’hôpital. Le malade était interné au centre Hospitalier Afia Letu de Mutsanga.

Il s’agit d’un enfant orphelin et rescapé des massacres de Béni, dont les parents ont été égorgés.

Le petit garçon du nom de DIDO âgé d’environ 7 ans, comme c’est de lui qu’il s’agit, est encadré par les autres déplacés de guerres, du site Kisoko Mutsanga et fidèles d’une chambre de prière fonctionnant sur ce lieu.

La garde malade ainsi que l’infirmière de la structure sanitaire de prise en charge, ont adressé leurs remerciements à MASIKA MAGHULU Arlette, pour son acte caritatif.

« Nous sommes vraiment honorés par la visite de maman MASIKA MAGHULU Arlette. Elle vient nous soulager, en payant la totalité de la facture de notre malade. Vous méritez vraiment le soutien de toute la population, dans les démarches que vous menées. Vous êtes une femme exceptionnelle. Que Dieu vous bénisse abondamment, car vous n’êtes pas d’ailleurs à votre première action d’aide à notre faveur, nous les déplacés. Allez donc de l’avant. Nous allons vous soutenir », ont indiqué les bénéficiaires de cette assistance.

Sachez que l’ingénieure MASIKA MAGHULU Arlette, est une jeune femme de Butembo avec des ambitions politiques très nourries.

Elle est cadre d’un parti politique du Muyira ACDIP, dont l’homme d’affaires JONAS KASIMBA est l’autorité morale.

MASIKA MAGHULU Arlette est ambitieuse à la députation provinciale et aux élections municipales en ville de Butembo. Au regard de ses capacités, elle sollicite le soutien et l’accompagnement de toute la population afin de prouver ce dont elle est aussi capable, a-t-elle fait savoir.

Ghislain Lukambo

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ